Grève des éboueurs : perturbations à prévoir dans l’agglo de Grenoble

© Franck Grassaud - France 3 Alpes
© Franck Grassaud - France 3 Alpes

Le syndicat Force Ouvrière Grenoble-Alpes Métropole a déposé un préavis de grève pour ce mardi 21 mars 2017. Les 200 agents de la Métro qui travaillent au ramassage des ordures ménagères sont appelés à la grève. Les revendications portent sur les salaires et les conditions de travail.

Par Anne Hédiard

Jean-Philippe Garrido, le secrétaire général FO de la Métro promet une grève dure.

Dès 4 heures du matin, ce mardi 21 mars 2017, les quatre sites techniques sur lesquels sont stationnés les camions de ramassage des ordures de l’agglomération grenobloise seront bloqués par les grévistes.

- Celui d’Eybens pour le Sud
- Celui de Vizille pour le Grand Sud
- Celui de Fontaine pour le Nord-Ouest
- Et celui de Meylan pour le Nord-Est


Les chauffeurs et ripeurs de l’agglomération réclament des revalorisations de salaires et une reconnaissance de leur métier.

Des années que les agents n’ont pas eu d’augmentation selon le secrétaire général FO qui réclame 200 euros de revalorisation pour les agents.

Les ripeurs souffrent aussi d’un manque de reconnaissance. « On pense à nous que quand les poubelles ne sont pas ramassées » ironise Jean-Philippe Garrido.

Par ailleurs, les agents sont inquiets pour leur santé. Régulièrement, une alarme se met en marche à l’arrivée des camions sur le centre de tri d’Athanor à La Tronche. Une alerte à la radioactivité. Les agents réclament un suivi médical spécifique et des analyses concernant les produits qu’ils transportent.





A lire aussi

Sur le même sujet

Le site mérovingien de Pressiat (Val-Revermont)

Près de chez vous

Les + Lus