Hockey sur glace. Face à Strasbourg, les Brûleurs de Loups emportent une cinquième victoire de suite

Alexandre Giroux a inscrit un magnifique triplé face à Strasbourg samedi soir. / © Fabien Baldino / Brûleurs de Loups
Alexandre Giroux a inscrit un magnifique triplé face à Strasbourg samedi soir. / © Fabien Baldino / Brûleurs de Loups

Ce samedi, les Grenoblois recevaient l'Etoile noire de Strasbourg en match avancé de la 21e journée de Ligue Magnus. Sans surprise, les Brûleurs de Loups n'ont pas tremblé (4-0) face à des Alsaciens bons derniers au classement.

Par Jordan Guéant

Certes, Strasbourg n'était pas le plus dangereux des adversaires. Mais face aux Alsaciens, derniers de la Ligue Magnus, les Brûleurs de Loups ont poursuivi, ce samedi 7 octobre, leur belle série en championnat. Les Grenoblois, en s'imposant 4 buts à 0, signent en effet leur cinquième victoire consécutive. Une première dans l'exercice 2017/2018.

Déjà solides et séduisants la veille face à Epinal (victoire 5-2), les hommes d'Edo Terglav ont donc livré une nouvelle démonstration de force en blanchissant leurs adversaires du soir. Malgré la fatigue causée par l'enchaînement de matchs très rapprochés, ils n'ont pas tremblé. Et n'ont jamais été mis en danger par des Alsaciens très nettement dépassés tant en attaque qu'en défense.

Surtout, le public grenoblois retiendra la magnifique soirée d'Alexandre Giroux. La recrue canadienne au CV très solide est sorti de sa réserve ce samedi en inscrivant un beau triplé, portant ainsi à 11 son nombre de buts marqués depuis la reprise du championnat.

Un but dans le premier tiers, deux en seconde période : le plus dur était donc fait quand Mathieu Le Blond, dans le dernier tiers, crucifie définitivement les Strasbourgeois. Des Alsaciens que les Grenoblois retrouveront ce mardi 10 octobre, sur leur glace de l'Illberg, pour le compte de la 12e journée de Ligue Magnus.
 


Si la soirée fut belle, elle permet également aux BDL de retrouver une place sur le podium. Les Grenoblois sont désormais deuxièmes du championnat, avec un match d'avance. Seul regret : la pénalité de match de Maxime Legault qui pourrait le tenir éloigné de la glace lors des deux prochaines rencontres et, notamment, lors du choc entre Grenoble et Rouen. Un match au sommet programmé à Pôle Sud le vendredi 13 octobre.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Invité du Dimanche

Près de chez vous

Les + Lus