L'invité du dimanche : Jean-Paul Angot, directeur de la MC2 à Grenoble, en Isère

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Ce dimanche 19 mars 2017, Yann Gonon reçoit Jean-Paul Angot. Le directeur de la maison de la culture de Grenoble, plus connue sous le nom de MC2, revient sur une année compliquée, marquée par une baisse des subventions de la ville.

Par Anne Hédiard

C’est la plus grande scène d’Europe. 230 levers de rideau, 110.000 entrées par an.

Jean-Paul Angot a pris la tête de la MC2 en 2013. Il vient de vivre une année compliquée avec une baisse l’an passé de près de 100.000 euros de subventions.

Enlever l’argent, c’est enlever de l’audience


Les baisses de subventions, selon Jean-Paul Angot, n’agissent pas sur le fonctionnement mais directement sur l’activité artistique. « Enlever de l’argent, c’est enlever de l’audience » a-t-il confié à Yann Gonon.

Avec la baisse de subventions il a dû revoir la programmation en 2016. Plus de solos, des spectacles à moins gros budgets.


L’intérêt métropolitain nous a été attribué


La maison de la culture de Grenoble est passée depuis peu dans le giron de la Métro. « Ca redéfinit un périmètre » analyse Jean-Paul Angot, « l’intérêt métropolitain nous a été attribué ».



Ce changement apporte aussi de nouvelles subventions qui ramènent le budget à ce qu'il était avant la baisse des subventions de l'Etat. Une bonne nouvelle pour la danse, le théatre et la musique !

L'invité du dimanche : Jean-Paul Angot, directeur de la MC2 à Grenoble


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Stages de conduite à Lempdes dans des conditions difficiles

Près de chez vous

Les + Lus