Isère : le tribunal de commerce de Grenoble prononce la liquidation judiciaire d'Ecocis

© France 3
© France 3

En sursis depuis l'annonce du redressement judiciaire en novembre dernier, les 51 salariés d'Ecocis seront bientôt licenciés. Le tribunal de commerce de Grenoble a prononcé la liquidation judiciaire de cette entreprise née il y a deux ans pour fabriquer de la pâte à papier recyclé.

Par Quentin Vasseur

Fin de partie pour la société Ecocis et ses 51 salariés. Le tribunal de commerce de Grenoble a prononcé la liquidation judiciaire de cette entreprise de Voreppe (Isère) qui produisait de la pâte à papier recyclée. 

L'entreprise avait été créée en 2015 par un fonds d'investissement européen, Springwater Capital, avec le soutien de la Banque publique d'investissement. Relancer un site papetier historique en fabriquant de la pâte à papier recyclé, le projet s'annonçait prometteur... sur le papier. 

"Un gros gâchis"


Mais les salariés avaient déchanté en apprenant que le dirigeant du fonds d'investissement et d'Ecocis était visé par une procédure judiciaire pour escroquerie. Elle a été placée en redressement judiciaire en novembre 2015 et, depuis, endettée et sans repreneurs, attendait le coup final.

Une amertume d'autant plus grande que l'histoire se répète. "Ca fera bientôt le troisième, et à chaque fois un gros gâchis parce qu'on a des machines qui sont quand même assez récentes et qui on un potentiel"

Reportage de Xavier Schmitt, Florine Ebbhah et François Hubaud.
Le tribunal de commerce de Grenoble prononce la liquidation judiciaire d'Ecocis
Intervenants: Nicolas Aguiard, Salarié de l'entreprise Ecocis; Bruno Vignot, Délégué syndical CGT de l'entreprise Ecocis; Luc Rémond, Vice-président communauté d'agglomération Pays voironnais - Xavier Schmitt, Florine Ebbhah et François Hubaud


A lire aussi

Sur le même sujet

Le quartier de l'Antiquaille en parachèvement

Près de chez vous

Les + Lus