C'est l'organe le plus fascinant et le plus mystérieux du corps humain. A l'occasion de la 17e édition de la Semaine du Cerveau, du 14 au 20 mars 2016, France 3 Alpes est parti à la rencontre des neurochirurgiens, des malades, mais aussi des chercheurs de Grenoble pour apprendre à mieux connaître le cerveau et ses capacités.

Immersion au service de neurochirurgie du CHU de Grenoble

© Jean-Pierre Rivet / France 3 Alpes
© Jean-Pierre Rivet / France 3 Alpes

Au service de neurochirurgie du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble-La Tronche, les opérations du cerveau se succèdent. Les belles histoires aussi. Toutefois, si vous êtes sensible, certaines images sont susceptibles de vous choquer.

Le service de neurochirurgie du CHU Grenoble - Intervenants : Docteur Eric Seigneuret Neurochirurgien spécialisé en pédiatrie CHU Grenoble-La Tronche ; Isabelle Dhaussy Infirmière de bloc opératoire service neurochirurgie CHU de La Tronche

 

La "Neurostimulation Profonde", une technique révolutionnaire mise au point à Grenoble


© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Hervé, atteint de la maladie de Parkinson attend ce jour depuis 3 ans. Une journée éprouvante pourtant. Le neurochirurgien va lui percer le crâne à plusieurs endroits, pour y placer des vis qui "traceront le chemin" des électrodes implantées dans son cerveau. C'est le principe de la "Neurostimulation Profonde".

Tout a débuté en 1993 avec une idée de génie, celle du neurochirurgien Alim-Louis Benabid et du neurologue Pierre Pollak qui ont découvert que la stimulation électrique du noyau subtalamique du cerveau atténue les fameux tremblements de Parkinson.  

La maladie de Parkinson - Intervenants : Dr Eric Seigneuret, Neurochirurgien CHU de Grenoble La Tronche; Pr Stephan Chabardes, neurochirurgien CHU de Grenoble La Tronche

Quand le laboratoire de Psychologie et Neurocognition se penche sur les mystères du cerveau et de la créativité

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Nous lui devons notre histoire, notre évolution. Sans lui, nous serions... toujours dans notre grotte. Sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, de nombreux chercheurs, enseignants chercheurs et étudiants planchent sur les mystères du cerveau.

Tout particulièrement au Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition. On y étudie le cerveau de l'adulte et des plus petits, pour tenter de comprendre les fonctionnements cognitifs humains et par exemple le fonctionnement de la créativité.

Comment émerge la création? D'après les scientifiques, elle naît du dialogue entre deux régions du cerveau. Celle de "l'attention", située dans la zone frontale, et celle de la "pensée spontanée" à l'arrière du crâne, qui propose les idées.

De la créativité... dans le cerveau - Intervenants : Juan Vidal, Attaché de recherche au Laboratoire de Psychologie et Neurocognition; Dr Elena Moro Neurologue CHU de Grenoble - Institut des Neurosciences

Le cerveau-machine

Inauguré en 2011, le centre de recherche biomédicale Clinatec travaille sur la médecine du futur. L'un de ses projets est d'expérimenter sur un patient une interface cerveau-machine. Emy pourrait permettre aux tétraplégiques de se mouvoir. Pour piloter cet "exosquelette", le patient sera équipé d'implants placés à la surface du cerveau.

Pour le Professeur Stephan Chabardès, neurochirurgien et directeur médical de Clinatec, ce n'est pas de la science fiction: "Tout ce fantasme de l'homme augmenté c'est pas du tout ce qu'on fait ici. Ici, on répare des patients, on essaie de les améliorer, de les guérir, d'améliorer certaines fonctions, c'est déjà pas mal."

Emy, un "cerveau-machine"
Intervenant : Pr Stephan Chabardès, Directeur médical de Clinatec, Neurochirurgien au CHU de Grenoble

Cinatec lance en ce moment un appel au mécénat pour ses recherches. Renseignements sur le site internet du centre