Patronyme, Pascal Kober. Profession, passionné. Signe distinctif, passionnant. En couleur ou en noir et blanc, l’homme nous livre son abécédaire amoureux. Ses 45 années de concerts, de coulisses, de rencontres et d’amitiés. Une vie partagée entre photographies et musique.

"Un photojournaliste ne travaille que dans la contrainte. Quand je fais une photo, c’est pour illustrer un entretien ou un compte-rendu de festival. Là, cet abécédaire m’offre une totale liberté pour traiter de plein d’autres sujets", confie Pascal Kober.

Une expo créée pour embellir nos âmes. Des images pour nos yeux fascinés et des playlists pour nos oreilles enjouées. 

Un reportage d'Isabelle Colbrant et Nathalie Rapuc
Pascal Kober dit son amour du jazz et de la photo au musée de l’Ancien Évêché de Grenoble