Son pinceau, c'est un stylo, Christophe Corbillon expose à Grenoble, en Isère

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Il dessine des portraits à l'aide d'un simple stylo à bille. Touchants, sensibles, les dessins de Christophe Corbillon racontent aussi une histoire, celle d'un homme qui se définit plus comme un artisan qu'un artiste. Ces œuvres sont exposées jusqu’au 3 avril 2017 à La Bobine à Grenoble.

Par Anne Hédiard


La première chose qui capte l'attention dans les portraits de Christophe Corbillon, ce sont les regards de ces êtres, croqués patiemment à l'encre de son stylo bic. Des regards profonds où se reflète l'âme humaine.


Et pour parvenir à ce résultat, pas besoin de pinceau, ni de couleurs, rien d'autre qu'un stylo. Un simple stylo bic d'écolier. Celui que Christophe Corbillon utilisait déjà lorsqu'il était enfant et qu'il commencait à griffonner dans les marges de ses cahiers.

Plus tard, il apprend le dessin industriel mais la soif de voyager le pousse vers l'infanterie de marine. Un engagement qui va durer 27 ans et l'éloigner durablement de sa passion.

C’est au retour d’une opération très éprouvante en Afghanistan qu’il revient au dessin. Une thérapie pour faire face aux cauchemars et aux insomnies.

L'artiste au stylo bic : Christophe Corbillon
Intervenant : Christophe Corbillon Dessinateur Equipe : Damien Borrelly, Marie Michellier et Sophie Villatte

Christophe Corbillon expose ses dessins à La Bobine à Grenoble jusqu'au 3 avril 2017.

Sur le même sujet

Affaire Fiona. Quatrième jour du procès en appel au Puy-en-Velay

Près de chez vous

Les + Lus