Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

La plasturgie embauche en Rhône-Alpes !

La plasturgie recrute. En Rhône-Alpes, on estime à plus d'un millier le nombre de postes vacants dans cette branche, faute de candidats ! La Direction Régionale du Travail et les professionnels lancent donc une opération "séduction" à destination des demandeurs d'emploi. 

Par Jean-Christophe Pain


Qu'on se le dise, la plasturgie embauche ! En Rhône-Alpes, les professionnels dénoncent une situation presque ubuesque : 1 200 emplois vacants actuellement, pour seulement 120 diplômés en BTS et Bac Pro chaque année. 



Alors, comment attirer les demandeurs d'emploi vers ce secteur industriel méconnu, voire discrédité. La plasturgie ferait-elle peur ?!


La plasturgie, au fait, c'est quoi ?


La plasturgie est l'ensemble des techniques utilisées par l'industrie pour la transformation des matières plastiques ou polymères. Ces applications sont utilisées dans l'automobile, le BTP (isolation, revêtements), les emballages alimentaires, mais aussi en médecine (prothèses), et dans le sport. 

La multiplicité des techniques de fabrication réclame du personnel dans de multiples compétences et niveaux de qualification. La plasturgie recrute du niveau CAP jusqu'au diplôme d'ingénieur. Quelques laboratoires de recherches se sont spécialisés, au sein des entreprises ou dans des universités ou grandes écoles, par exemple sur les techniques de moulage-démoulage, injection, coloration, recyclage, etc.


Destination plasturgie !


Pour expliquer tout cela, les professionnels ont créé Destination Plasturgie, une association qui assure la promotion du secteur. Elle organise notamment des matinées de découverte, avec la visite du camion de la plasturgie et d'entreprises, la rencontre d'un responsable du Centre de la Formation de la Plasturgie. 

Ce 10 avril, nous avons ainsi pu suivre la visite de l'entreprise Charvet RGF à Eybens, près de Grenoble en Isère. 


OPERATION PLASTURGIE 38
Intervenants : Yves Miolane Association "Destination plasturgie", Joël Béraldin PDG du groupe RGF, Léa Jacob Accompagnatrice dans une association de réinsertion / Equipe France 3 Alpes Sophie Pellerin Florine Ebbhah Laêtitia Di Bin


Pour assurer la promotion de leur secteur les professionnels de la plasturgie n'ont pas lésiné sur les moyens. Les visiteurs du jour travaillent à Pôle Emploi, dans des agences d'intérim, ou des associations de réinsertion. Ces professionnels de l'emploi vont pouvoir toucher du doigt les mètiers de la transformation du plastique.

Si Joël Béraldin, patron de Charvet RGF, a accepté de jouer les guides sur son site d'Eybens, c'est que ce PDG connaît bien les problèmes de recrutement dans la plasturgie. Il recherche depuis des mois des monteur-régleurs, des opérateurs sur presse et et des mécaniciens. "Nous devons refuser des affaires, faute de personnel !" regrette-t-il.

Les demandeurs d'emploi intéressés se verront eux aussi proposer au mois de juin des journées découvertes. A la clé une formation synonyme de retour à l'emploi quasiment assuré.








Sur le même sujet

Clermont-Ferrand, une confrontation pour retrouver la mémoire

Près de chez vous

Les + Lus