Bus caillassés à Vienne (Isère) : plus aucune navette après 18h30 à Estressin

© Wikimedia Commons
© Wikimedia Commons

Suite aux "caillassages" de plusieurs bus à Vienne, le maire a pris la décision de suspendre certaines lignes dès la nuit tombée, jusqu'à nouvel ordre.

Par Cécilia Sanchez

Il avait prévenu, et a mis ses menaces à exécution. Le maire de Vienne, Thierry Kovacs, a pris la décision de suspendre à compter du mardi 7 novembre et ce, jusqu'à nouvel ordre, la desserte en bus L'va du quartier d'Estressin, à la tombée de la nuit.


D'un point de vue pratique, les lignes 3, 4 et 7 ne desserviront pas les arrêts entre Estressin Centre commercial et Pasteur de 18h30 à la fin du service.

"Ce n'est pas une sanction"

Cette suspension fait suite aux "caillassages" dont font l'objet les bus de la ville de Vienne. Comme des incidents se sont reproduits le 4 novembre en soirée dans le quartier d'Estressin, l'agglomération a décidé de sévir.

Dans un communiqué de presse, le maire indique que "cette mesure ne doit pas être vécue comme une sanction, mais elle vise à assurer la protection du personnel, comme celle des usagers". Certains auraient en effet été blessés et les dégâts matériels sont importants.

Appel aux témoignages

Thierry Kovacs demande aux personnes "qui auraient des informations sur les auteurs de ces actes" de témoigner au commissariat. Mais n'a pas précisé s'il fallait espérer un retour rapide à la normale.

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus