Jean Lassalle: “Nous évoluons dans un théâtre d'ombres”

Jean Lassalle invité du 19-20 de France 3 Alpes

Le député des Pyrénées-Atlantiques, ancien du MoDem et candidat à l'élection présidentielle de 2017 à la tête de son mouvement "Résistons!" était jeudi 13 dans les Alpes pour un dîner débat dans un restaurant grenoblois. 

Par Quentin Vasseur


D'une montagne à l'autre, le député ex-MoDem, aujourd'hui sans-étiquette Jean Lassalle a quitté ses Pyrénées natales jeudi 13 octobre pour venir dans les Alpes.

Avant de se rendre au dîner débat organisé dans un restaurant grenoblois, le député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, également maire de Lourdios-Ichère (Pyrénées-Atlantiques) depuis 1977 était l'invité du 19-20.

Nous évoluons dans un théâtre d'ombres


Interrogé sur le débat de la primaire des Républicains, le président du mouvement "Résistons!" a notamment regretté le coût de l'opération. "Ca coûte très cher. J'écoutais ce matin les présentations, on a préparé ça au rayon laser. Quel luxe pour ne rien dire !" Surtout, il s'est dit "effaré devant le manque d'ampleur des candidats. Est-ce que vous imaginez le général De Gaulle ou François Mitterrand acceptant cette pantomine ?" (sic)

Il s'est montré d'autant plus critique que lui-même n'a pas cette visibilité. "Nous évoluons dans un théâtre d'ombres, et c'est la raison pour laquelle je n'ai pas pu le supporter davantage." 

D'où sa démarche, ajoute-t-il, de prendre "une approche différente, directement vers le peuple", "de multiplier toutes les rencontres", de "dire la vérité aux Français, ce que nous ne faisons plus depuis trente ans."

Si je touche le coeur, nous avons les moyens d'aller au bout


Sur le financement de sa campagne, le député reste confiant. "Ils vont venir parce qu'il y a une telle attente dans notre pays de sortir des partis tout-puissants"... Et de tâcler le parti Les Républicains: "On va payer des campagnes qui vont coûter 30 millions d'euros, ensuite on est obligé de découvrir les scandales que cela suscite". "Je pense que si j'explique aux Français, si je touche le coeur, nous avons les moyens d'aller au bout."

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus