Laurent Wauquiez élu président de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez (Les Républicains) a pris les commandes du tout nouveau conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, le lundi 4 janvier 2016.
Laurent Wauquiez (Les Républicains) a pris les commandes du tout nouveau conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, le lundi 4 janvier 2016.

Lundi après-midi, Laurent Wauquiez a été élu président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le député-maire Les Républicains du Puy-en-Velay a été élu dès le 1er tour en obtenant 113 des 204 voix de l'assemblée réunie à Lyon.

Par Stéphane Moccozet

L'issue du scrutin faisait peu de doutes et c'est en toute logique que, lundi après-midi, Laurent Wauquiez a été élu président du Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes. Sorti victorieux des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015, le numéro 2 du parti Les Républicains a été élu dès le premier tour de scrutin. 

Le député-maire du Puy-en-Velay, opposé à quatre autres candidats, a récolté 113 voix sur les 204 que compte l'assemblée territoriale. Le candidat socialiste, Jean-François Debat, a obtenu 42 voix, Christophe Boudot (FN) 34 voix, Jean-Charles Kohlhass (Ecologie solidaire) 8 voix et Cécile Cuckierman (PCF) 7 voix.

Plus de téléphone portable payé par la collectivité pour les élus

Dans son premier discours, Laurent Wauquiez a annoncé aux conseillers régionaux qu'ils allaient devoir se serrer la ceinture. Outre une réduction de 10% de leurs indemnités, ils devront aussi se passer du téléphone portable et de son abonnement jusque là fournis par le Conseil régional. "Cela représentera une économie d'un million d'euros sur le mandat", a précisé le président. L'ensemble de ces mesures d'économie représentera 19 millions d'euros. "Auvergne-Rhône-Alpes doit coûter moins cher que Auvergne et Rhône-Alpes", enchaîne Laurent Wauquiez qui cite le parc immobilier et des voitures. Le nouvel homme fort de la région veut des élus exemplaires. Ainsi, la commission permanente sera réduite à 45 membres pour faire des économies. Ensuite, le président sera secondé par 15 vice-présidents.

La Silicon Valley de la France

M. Wauquiez a défini quatre domaines prioritaires. Il s'agit de l'apprentissage, de l'agriculture (et la ruralité), de la formation professionnelle et du numérique. Sur ce dernier point, l'élu de Haute-Loire ne manque pas d'ambition et il souhaite tout simplement faire de la grande région "la Silicon Valley de la France". Il a ainsi annoncé la création d'un campus des métiers du numérique à Charbonnières (Rhône).

Le discours de Laurent Wauquiez​



Revoir notre direct comm​enté

Live Blog Suivez l'élection du président du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Allpes

 

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Interview sur la truffe du Bugey

Près de chez vous

Les + Lus