Législatives. Le MoDem 63 déçu par la liste auvergnate de La République en Marche

Michel Fanget, président départemental du MoDem 63 déclare : "Je suis forcément déçu mais également troublé parce qu’au plan auvergnat les engagements n'ont pas été tenus". / © Valérie Riffard/France 3 Auvergne
Michel Fanget, président départemental du MoDem 63 déclare : "Je suis forcément déçu mais également troublé parce qu’au plan auvergnat les engagements n'ont pas été tenus". / © Valérie Riffard/France 3 Auvergne

Partout en France, Auvergne compris, les représentants du MoDem s'insurgent. Selon eux, leurs troupes ont été négligées dans la liste des candidats investis par La République en Marche aux législatives. Le point dans le Puy-de-Dôme avec Michel Fanget, président départemental du MoDem. 

Par D.Cros

Les 11 et 18 juin prochains, les Français seront appelés à voter pour élire leurs députés. Emmanuel Macron et son parti ont dévoilé, jeudi 11 mai, la liste des 428 premiers candidats choisis par La République en Marche.

En Auvergne, onze des douze candidats investis pour les législatives sont désormais connus. Une liste que de nombreuses personnes convoitaient. Alors forcément, il y a des déçus. C’est le cas notamment au Modem. Les centristes ne cachent pas leur mécontentement.

Pour Michel Fanget, président départemental du MoDem 63 le compte n’y est pas. Dans le cadre de l'alliance avec En Marche, son parti avait présenté des noms dans cinq circonscriptions d'Auvergne, dont le sien dans le Puy-de-Dôme. Il explique : "On a une candidate qui est Laurence Vichnievsky bonne candidate sur la circonscription 3 et une dans la Haute-Loire, Cécile Gallien, sur la circonscription de Laurent Wauquiez (1ère). Ce qui me paraît quelques chose de tout à fait léger. Je suis forcément déçu mais également troublé parce qu’au plan auvergnat les engagements n'ont pas été tenus".

De son côté, François Bayrou, président du MoDem a déclaré : "La liste des investitures publiée est celle du mouvement politique En Marche, elle n'est en aucun cas celle à laquelle le MoDem a donné son assentiment". Puis il a ajouté : "Je convoque le bureau politique du MoDem, vendredi soir (12 mai), en souhaitant que dans les heures qui viennent, un mouvement de raison permette des investitures communes dans toutes les circonscriptions comme Emmanuel Macron et moi en sommes convenus depuis le premier jour de notre entente".

Législatives. Le MoDem 63 déçu par la liste de La République en Marche
Partout en France, Auvergne compris, les représentants du MoDem s'insurgent. Selon eux, leurs troupes ont été négligées dans la liste des candidats investis par La République en Marche aux législatives. Le point dans le Puy-de-Dôme avec Michel Fanget, président départemental du MoDem.  - France 3 Auvergne - Sandrine Montéro, Valérie Riffard et Loïc Blache

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Fiona. Quatrième jour du procès en appel au Puy-en-Velay

Près de chez vous

Les + Lus