Les victimes des centres low-cost Dentexia à la Roche de Solutré (Saône-et-Loire)

Le collectif, regroupant les victimes des cliniques dentaires Dentexia, appelle a pique-niquer sur la roche de Solutré, ce lundi 16 mai 2016.
Le collectif, regroupant les victimes des cliniques dentaires Dentexia, appelle a pique-niquer sur la roche de Solutré, ce lundi 16 mai 2016.

Les membres du Collectif contre Dentexia poursuivent leur combat. Ils avaient rendez-vous, ce lundi 16 mai 2016, à la Roche de Solutré, en Saône-et-Loire, pour un "pique-nique des sans-dents". Objectif de cette opération : sensibiliser les pouvoirs publics à leur détresse. 

Par DM


Plus de 2 200 victimes de ces centres dentaires à bas coûts ont été recensées en France et notamment dans la région lyonnaise. Suspendus par les autorités sanitaires et placés en liquidation judiciaire le 4 mars dernier, les six centres Dentexia ont fermé. Trois d'entre eux se trouvaient dans l'agglomération lyonnaise. 

Des patients qui se disent lésés par ces centres dentaires low-cost
Ils dénoncent des soins mal faits. D'autres se retrouvent avec des prestations qui n'ont pas été entièrement réalisées mais payées intégralement dès le début du protocole.  Les nombreux patients qui avaient souscrit des emprunts auprès d'organismes de crédits pour leurs soins se retrouvent en situation précaire. Pour ces patients endettés, les soins dentaires ont viré au cauchemar. Sur ce volet financier du dossier Dentexia, des avancées ont toutefois été possibles avec les organismes de crédit. En revanche, c'est sur le volet sanitaire que le dossier bloque. Aujourd'hui les patients de Dentexia se sentent abandonnés par les pouvoirs publics. 

Le ministère de la Santé a saisi l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) qui doit faire un point d'étape sur le dossier Dentexia début juin, avant de remettre son rapport avant la fin juillet.

Le collectif utilise le lieu symbolique de Solutré comme lieu de Résistance, et aussi, la roche, évoquant une dent Le Collectif contre Dentexia a organisé un rassemblement place Bellecour à Lyon et une réunion d'information le 9 mai dernier. 

Aujourd'hui, c'est un pique-nique à la Roche de Solutré, en Saône-et-Loire, qui est organisé par le Collectif contre Dentexia. Les images ci-dessous (par France 3 Bourgogne)...
Les victimes des centres low-cost Dentexia à la roche de Solutré (Saône-et-Loire)
16/5/16 - Les Sans-Dents, comme ils se sont eux-mêmes surnommés, veulent maintenir la pression sur les pouvoirs publics. Ils étaient plusieurs dizaines ce matin sur le sentier de la Roche de Solutré. - France 3 RA

Le reportage 

Les victimes de Dentexia à la Roche de Solutré (Saône-et-Loire)
reportage C.CLAVEAUX / I.RIVIERRE - 16/5/16 - France 3 RA
Intervenants
1 - Gérard Mayen - Coordinateur du collectif des "sans-dents" à Chalon-sur-Saône
2 - Solange Korrichi - Membre du collectif des "sans-dents"
3 - Patrice Réa - Membre du collectif des "sans-dents"
4 - Christine Teilhol - Membre du collectif des "sans-dents"
5 - Abdel Aouacheria - Fondateur du collectif des "sans-dents" à Lyon

Voir aussi la chanson "mordante" des Sans-Dents  ...

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le site mérovingien de Pressiat (Val-Revermont)

Près de chez vous

Les + Lus