Le documentaire Des bobines et des hommes ne fait pas l'unanimité chez les ex Bel Maille de Riorges

Projection en avant-première le 18 octobre à Roanne du documentaire de Charlotte Pouch, Des bobines et des hommes. / © F3 RA
Projection en avant-première le 18 octobre à Roanne du documentaire de Charlotte Pouch, Des bobines et des hommes. / © F3 RA

La projection en avant-première à Roanne du documentaire "Des bobines et des hommes" n'a pas laissé indifférent. Charlotte Pouch, la réalisatrice, y raconte la lutte des salariés de l'usine Bel Maille de Riorges. A sa manière. Sans montrer certains moments forts du combat. Certains le regrettent.

Par Aude Henry

C'est l'histoire d'une lutte menée par les salariés de Bel Maille. A l'époque, un fleuron industriel installé à Riorges, dans la Loire. Pendant quatre mois, des salariés vont se battre, et entrer en résistance pour tenter de maintenir leur outil de travail. Le combat date d'octobre 2014.

Durant six mois, Charlotte Pouch va suivre ce combat. De l'intérieur. Loin des actions médiatiques menées à l'époque. C'est son choix. Un vrai parti-pris affirme la réalisatrice dont le documentaire, Des bobines et des hommes, a été présenté en avant-première ce mercredi 18 octobre à Roanne.

Sauf que, du coup, certains ex-salariés de Bel Maille regrettent l'absence dans ce documentaire, de certains moments de leur combat, qu'eux, estiment particulièrement forts et importants. Eux auraient voulu revoir dans ce documentaire  leur occupation du site à l'époque, ou encore la traque de leur ancien patron jusqu'en Normandie.


Des bobines et des hommes
La sortie de ce documentaire consacré à la lutte des salariés de Bel Maille de Riorges, fait débat. Certains anciens salariés regrettent l'absence de certains moments qu'ils estiment forts dans leur combat de l'époque. Interviennent dans ce reportage : 1-Charlotte Pouch, réalisatrice du documentaire 2-Par téléphone, David Thomas, syndicaliste CGT, ex-Bel Maille 3-Rémi Dessmond délégué du personnel, ancien tricoteur de Bel Maille. - C. Lepoittevin & L. Denechaud & L-M. Sage


David, syndicaliste, et très impliqué dans ce combat à l'époque, n'a pas souhaité assister à la projection. Rémi, lui y était. Et il estime "dommage" que tous les épisodes du combat des ex de Bel Maille ne soient effectivement pas portés à l'écran.

Des bobines et des hommes sort en salle la semaine prochaine. A vous, de vous faire votre avis.


A lire aussi

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus