Firminy : démantèlement d'un réseau structuré de cambrioleurs albanais et kosovars

© Prisme
© Prisme

La gendarmerie a arrêté mardi 16 ressortissants albanais et kosovars spécialisés dans le vol de bijoux et de numéraires et impliqués dans 350 cambriolages. La plupart résidaient autour de St Etienne et opéraient à partir d'une base logistique installée à Firminy.           

Par Philippe Bette

Les gendarmes de St Etienne avaient déjà procédé à trois interpellations en septembre 2017. Trois ressortissants albanais arrêtés en flagrant délit mais qui n'étaient manifestement qu'une toute petite partie de ce réseau parfaitement structuré. En poussant leurs investigations, ils ont pu mettre fin mardi aux agissements du reste de la bande. Mais il aura fallu  plusieurs mois d'enquête et la mobilisation de nombreux services, le soutien d'Europol et des autorités albanaises pour y parvenir.

C'est la recrudescence de nombreux vols dans des résidences principales de la région Rhône-Alpes au dernier trimestre 2016 qui convainc les gendarmes. Un réseau très organisé est à l'oeuvre. Plusieurs équipes de voleurs multiplient les cambriolages en série sur des secteurs qu'ils ont préalablement repérés. Elles sont tès mobiles et procèdent avec beaucoup d'efficacité. Elles se concentrent sur le vol de bijoux et d'argent. Voilà pour le mode opératoire.


Une base logistique à Firminy 


En avril 2017, devant l'ampleur du défi, une cellule d'enquête spécifique est mise en place dans le cadre d'une information judiciaire ouverte au tribunal de grande instance de St Etienne. L'opération est placée sous le contrôle de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante avec les enquêteurs de la section de recherches de Lyon et l'appui du groupement de gendarmerie de Rhône-Alpes du groupement de la Loire.

Les investigations vont révéler le manège supect de 16 individus originaires d'Albanie et du Kosovo, qui résident tout autour de St Etienne. Ils se retrouvent sur la commune de Firminy où ils disposent de toute la logistique nécessaire : De nombreux vehicules, plusieurs appartements et même un local associatif ....

Le 7 novembre, les gendarmes de la région Auvergne-Rhône-Alpes convergent au même moment sur tous les points critiques afin d'interpeller en sécurité les 16 membres de la bande. Les perquisitions sont fructueuses. Elles permettent d'aboutir à la saisie de milliers de bijoux et de liquidités. On trouve aussi des armes. Le réseau criminel , qui officiait sur tout l'est du territoire, avait fait de l'agglomération stéphanoise sa plaque tournante.                

       

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus