Loire : le référent d' “En marche“ s'en prend aux ”vieilles baronnies” et démissionne

Christian Soleil, référent départemental de la Loire pour la "République en marche", quitte prématurément ses fonctions après avoir dénonçé "le réveil de vieilles baronnies toujours à l'oeuvre". Même s'il soutient toujours les actions du Président de la République.   

Par Philippe Bette

Il était le référent départemental de "la République en marche" et il quitte ses fonctions prématurément  "pour retrouver sa liberté de parole et d'action". Christian Soleil avait prévu de rester jusqu'en 2018 mais la direction prise par le mouvement dans la Loire ne lui convient pas.

"Si ma démission intervient plus tôt que je ne le pensais, écrit-il, c'est aussi parce que certaines décisions concernant notre mouvement dans la Loire correspondent plus au réveil de vieilles baronnies toujours à l'oeuvre et à leurs interêts particuliers qu'aux valeurs d'ouverture et d'intelligence qui deviennent peu à peu notre bible. "

Christian Soleil dit rester "un fervent soutien des actions du  Président de la République". Mais il veut rester libre de soutenir qui il veut, "n'en déplaise aux barons et aux bergers de la vieille politique" .

Contacté par nos soins, Christian Soleil précise encore "qu'il quitte ses fonctions dans la mesure où le rôle du référent était devenu inutile face à la prise en mains du parti par quelques élus". Il exprime ainsi publiquement un désaccord manifeste sur la conduite du mouvement avec des élus socialistes fraîchement ralliés à la "République en marche", mais qu'il ne désigne jamais nommément.        

          

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus