Le PSG écrase St Etienne (5-0) à Geoffroy-Guichard

© Max PPP/Le Progrès
© Max PPP/Le Progrès

Deux doublés de Cavani et Lucas et un but de Draxler ont permis au Paris Saint-Germain de s'imposer 5-0 dimanche au stade Geoffroy-Guichard au terme d'un match totalement contrôlé par les Parisiens lors de la 37e journée de Ligue 1. C'était le dernier match de Christophe Galtier. 

 

Par (AFP)

Cette rencontre était  l'occasion pour le public du Chaudron d'offrir un vibrant hommage à l'entraîneur Christophe Galtier dont c'était la dernière sortie à domicile pou son 359e match à la tête des Verts (36 en Europa league). Il va quitter Saint-Etienne après une mission qui aura duré sept ans et demi et il aurait pu rêver d'une meilleure sortie.

Mais pour sa dernière présence sur le banc de touche de Geoffroy-Guichard, les Verts n'ont rien pu face à leur bête noire. Le PSG est invaincu sur ses quinze dernières confrontations en championnat avec Saint-Etienne (11 victoires, 4 résultats nuls) et les Parisiens ont inscrit 35 buts sur les quatorze ultimes rencontres entre les deux clubs.

- Ruffier limite la casse -

Edinson Cavani a donné le ton d'entrée. Il a ouvert la marque en reprenant de la tête au premier poteau un centre délivré de l'aile gauche par Maxwell (2). En seconde période, l'Uruguayen a inscrit son 35e but en Ligue 1 et porté le score à 3-0 en reprenant à bout portant une passe de Blaise Matuidi malgré l'intervention de Stéphane Ruffier (72). Auparavant, Lucas avait creusé l'écart peu avant la mi-temps.

Parti à la limite du hors jeu après avoir été alerté par Marco Verratti, il résistait au retour de Florentin Pogba pour ajuster Stéphane Ruffier (2-0, 38).
En fin de partie, le Brésilien ajoutait un quatrième but en reprenant victorieusement un tir de Julian Draxler repoussé par Ruffier (4-0, 78).Draxler clôturait le score à 5-0 en fusillant le portier forézien après une ouverture de Giovani Lo Ceslo (90).

Paris aurait même pu marquer plus de buts sans les interventions de Ruffier. Ce dernier s'interposait sur un tir de Verratti (43) ou détournait du bout du pied une tentative de Draxler (50) ou encore un tir de Cavani (62).

De son côté, les Verts n'ont pu que constater, impuissant, la supériorité de leur adversaire qui a affiché un taux de 74% de possession de balle. Ils n'ont été dangereux que sur un tir d'Henri Saivet détourné par Kevin Trapp (13).


Les Stéphanois, qui ont manqué l'Europe cette saison, ont encore perdu un rang : ils sont 8es notamment pour avoir concédé trop de résultats nuls
(9) sur leur terrain où ils n'auront perdu que trois fois cette saison (7 victoires).


Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Je retiens la défaite qui est lourde. Cela faisait plus de vingt ans que nous n'avions pas pris 5-0 à domicile. Mon travail est de penser au match et pour un dernier match à domicile, c'est quand même dommage même si l'adversaire était de très haut niveau, une équipe extraordinaire même si elle ne sera pas championne. Il faudra souligner la saison exceptionnelle de Monaco. J'aurais aimé que ce 52e match cette saison soit un match de très haut niveau. Ce n'est pas pour moi mais pour le groupe et les gens qui ont travaillé tout au long de la saison. J'aurais aimé que la saison se termine différemment.

Cela ne gâche pas l'hommage que m'a rendu le club et le stade. Mais du coup, je ne l'apprécie pas à sa juste valeur et c'est respecter ainsi Geoffroy-Guichard. Pendant huit ans, nous avons fait en sorte de rendre les gens heureux, fiers de leur club, de leur maillot. Je l'apprécie à sa juste valeur. Humilité et solidarité,  c'est la marque de Saint-Etienne. Quand on en sort, on est en difficulté".


Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus