A Saint-Etienne, sur deux ans, mieux vaut acheter que louer !

Dès 2 ans à Saint-Etienne, mieux vaut acheter que louer... A condition de pouvoir revendre plus tard.
Dès 2 ans à Saint-Etienne, mieux vaut acheter que louer... A condition de pouvoir revendre plus tard.

Acheter ou louer ? Une étude apporte un nouvel éclairage sur la rentabilité de l'achat par rapport à la location. A Saint-Etienne, il vaut mieux acheter que louer au-delà de 2 ans. A Lyon, acheter devient plus rentable au-delà de 7 ans et demi.

Par Mathieu Boudet

Les résultats de la dernière étude « Acheter ou louer ? » du courtier MeilleurTaux.com sont instructifs. L'idée est de mesurer à quel moment il est plus rentable pour un foyer d'acheter plutôt que de louer son appartement. Le courtier a pris en compte, ville par ville, les prix moyens de vente, de location, le coût de la taxe foncière ou encore celui de l'emprunt, et le prix moyen de location.

Achat facile, vente difficile


Il apparaît naturellement qu'il est plus intéressant d'acheter dans certaines villes qu'ailleurs. Dans la région, Saint-Etienne se place en tête, car les prix y sont plus bas qu'ailleurs, l'offre d'appartements à vendre étant supérieure à la demande. Résultat : pour un 70 m², dès 2 ans passés dans un appartement, il est plus intéressant de l'acheter plutôt que de le louer ! Une excellente nouvelle pour les acquéreurs potentiels qui s'interrogent. Mais la médaille a son revers. Les facilités à l'achat impliquent un risque de difficultés à la revente. A Saint-Etienne, nombre de propriétaires ne parviennent pas à vendre leur bien, et se retrouvent bloqués plusieurs mois, voire des années, faute d'acheteurs.

A Lyon, 7 ans et demi


Selon cette étude, à Lyon, il faut compter 7 ans et demi pour rentabiliser son achat par rapport à une location, et 3 ans et demi à Clermont. Sur toute la France, la palme revient à Perpignan : un an suffit pour préférer l'achat ! Et la ville qui referme ce classement est Bordeaux, où il faut compter 9 ans et demi, à cause d'une fiscalité locale très élevée et d'un prix du mètre carré qui a bondi ces derniers mois. 

Reportage de Garo Kevorkian et Barbara Arsenault

Sur le même sujet

Affaires de pédophilie : le témoignage de Sylvie Cozzolino

Près de chez vous

Les + Lus