St Etienne : 6 mois de prison avec sursis requis contre un joueur qui avait tabassé le coach adverse

Le capitaine du SUC Terrenoire qui avait passé à tabac le coach de la Fouillouse, l'équipe adverse après un match amateur heurté en mars 2017, comparaissait aujourd' hui devant le tribunal correctionnel de St Etienne. La procureure a requis notamment 6 mois de prison avec sursis. 

Par Philippe Bette

La rencontre entre les deux équipes, un simple match amateur (1ère division de district) , sans véritable enjeu, s'etait pourtant terminée sur le parking par un passage à tabac en règle. Ce jour là, le 12 mars 2017, un joueur du SUC Terrenoire s'en prend violemment à l'entraîneur de la Fouillouse au terme d'une partie heurtée qui s'était traduite par deux exclusions dans chaque camp. Le capitaine avait alors menacé l'entraîneur adverse de le "retrouver à la sortie".

De fait, Jean-Marie Lorillo, 46 ans, l'entraîneur de la Fouillouse, est pris à partie à la sortie du stade et roué de coups. Rate explosée, traumatisme crânien, côté cassée, Jean Marie Lorillo va se remettre difficilement de ce réglement de comptes puisqu'il va seulement reprendre son travail.

L'auteur des coups comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel pour "violences volontaires aggravées". A l'audience, il n'en mène pas large. Il reconnaît les faits. Il a déjà été radié à vie du football par la commission de discipline et risque cette fois la prison. Son avocat tente de justifier son comportement violent par de gros soucis, un deuil dans sa famille et la grossesse de sa femme qui se passe mal à l'époque.

La procureur a en définitive requis six mois de prison avec sursis et une interdiction de manifestation sportive d'un an. Le jugement est mis en délibéré au 22 septembre.

Le reportage de Catherine Dol-Damiron (France 3 Loire)   

    

Sur le même sujet

Ils sont morts dans la solitude ... le collectif lyonnais Morts sans toi(t) leur rend hommage

Près de chez vous

Les + Lus