Le déclassement de l'autoroute dans Lyon entraîne des craintes

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Les élus de la Métropole de Lyon ont examiné hier, lors de la session, le futur déclassement de l'A6 - A7 le long de la Presqu'île lyonnaise. Beaucoup d'entre-eux, notamment les élus de l'Est lyonnais, redoutent un engorgement de la Rocade Est.

Par Daniel Pajonk

Les élus de l'Est de lyonnais et de l'opposition auraient aimé des réponses, pas une présentation. Pendant une heure, les techniciens de la Métropole ont listé les points noirs routiers de l'agglomération. Pour autant, aucune solution concrète n'est venue rassurer ceux qui craignent un report du trafic sur la rocade Est.
Car 90 000 véhicules empruntent chaque jour la rocade Est pour contourner Lyon. Elle est embouteillée régulièrement. UN collectif d'élus et d'habitants avait manifesté sur la rocade à l'automne. Avec les élus de l'Est lyonnais, ils réclament un véritable projet. Pour eux," l'amélioration du quotidien des Lyonnais intra-muros ne doit pas se faire au détriment des villes périphériques." 

Le boulevard urbain doit être livré en 2020


Pour Gérard Collomb, la seule solution passe par l'amélioration de la circulation autour de Lyon.  A l'exception des élus Les Républicains qui se sont abstenus, l'assemblée métropolitaine a voté une enveloppe de 800 000 euros pour financer les études du déclassement. 

Les explications de Julien Sauvadon et Julie Jacquard :
Présentation du déclassement de l'A6/A7 à la Métropole




Sur le même sujet

Incendie aux Ets Vachez à Salaise-sur-Sanne

Actualités locales

Les + Lus