“Marre du Rose!”, une campagne de Osez le Féminisme 38 pour fustiger le sexisme des jouets

A l'orée de Noël, l'association Osez le féminisme 38 lance une campagne de sensibilisation contre "la séparation des jouets de filles et ceux des garçons dans les magasins, intitulée "Marre du rose".

Par Valérie Chasteland

Une avalanche de rose, de paillettes pour ces demoiselles et du bleu marine, du bois pour ces messieurs. Au royaume du Père Noël, il y a comme un schisme entre deux univers. Au-delà de l'anecdote, la distinction qui fait que l'on offre une poupée, un déguisement de princesse à une fille, et un jeu de construction, un train ou un pistolet à un garçon... marque bien la force des stéréotypes.

Aux demoiselles l'intérieur, le soin, la sécurité, le calme, le sentiment... Aux hommes, l'extérieur, le combat, le danger, la compétitivité... Au final, c'est toute une construction sociale qui s'organise petit à petit au-delà des compétences et goûts naturels de chacune et chacun.

Pour discuter de ces sujets, à l'heure où le Père Noël garnit sa hotte, les membres de Osez le Féminisme 38 prévoient plusieurs actions, dont une ce samedi 12 décembre, à Meylan, devant le magasin "King Jouet" pour aller à la rencontre des client-e-s et discuter de cette problématique.

L'association, et d'autres, demande aussi l'abandon par les magasins des rayons séparés filles/garçons et aussi du code couleur rose/bleu.

Sur le même sujet

Incendie aux Ets Vachez à Salaise-sur-Sanne

Actualités locales

Les + Lus