L'auvergne sur un plateau. il n'est pas question de fromage mais de vélo. Julien Le Coq vous embarque sur sa bicyclette pour vous faire découvrir la région autrement.

Jour 1. Allanche - Saint-Alyre-ès-Montagne

60 km, 1120 m de dénivelé positif

Au départ d’Allanche dans le Cantal, je retrouve Christian et Nadia Boyer, marchands de cycles à Cournon d’Auvergne, pour une balade dans le Cézallier.
Premier arrêt au lac du pêché, espace naturel sensible étendu sur 20 ha, le paradis des pêcheurs à la carpe. Nous repartons ensuite en direction de Ségur-les-Villas puis Saint-Bonnet de Condat.
Déjeuner au restaurant "Les Orgues de la Santoire" avec un pounti délicieux.
Bien rassasiés, nous repartons en direction de Boutaresse. Une jolie montée sur le plateau du Cézallier. Un décor lunaire, quelque part entre les steppes de Mongolie et les haute-terres d’Ecosse.
Les Boyer, équipé de leur superbe tandem Histoire peuvent couper à travers le massif via les chemins de randonnées pour rejoindre Allanche. Je termine mon parcours à Saint-Alyre-ès-Montagne, aux portes du Puy-de-Dôme.
Mon Auvergne à Vélo - Cézallier
Julien Le Coq vous embarque sur sa bicyclette et un premier épisode du côté du Cézallier.  - France 3 Auvergne - Un reportage de Julien Lecoq et Chritian Darneuville. Montage : Amélie Després. Son : Laurent Bortolazzo

 

Jour 2. Lac Chambon - Mont Dore – Lac Chambon

42 km, 1170 m de dénivelé positif
Au programme de la journée, deux cols mythiques du Massif du Sancy. Démarrage en douceur le long du lac Chambon aux côtés de Patrick Delays, cycliste vendéen, habitué du relief auvergnat. Nous traversons la vallée de Chaudefour verdoyante avant d’attaquer le col de la Croix Saint-Robert. Une belle grimpette au milieu d’une nature colorée et parfumée. Ca souffle à l’approche du sommet mais nous y sommes : Altitude 1451 m.
Je bascule côté Mont-Dore pour une descente rafraîchissante. Quelques minutes grisantes avant de remonter dans la foulée. Sortie de la cité thermale un peu pénible avec le trafic. La suite est plus calme lorsque l’on quitte la nationale. Une route large avec moins de virages qui nous amène au col de la Croix Morand. Arrivé là-haut, pause méritée devant l’œuvre de l’italien Marco Barotti (et pas Pantani). Du land Art à voir dans le cadre de Sancy Horizons.

14H. L’appel du ventre. Je conseille la truffade au Buron pour reprendre des forces. La descente vers Murol, c’est la cerise sur le gâteau. Roulante et large, tout en glisse jusqu’au Lac Chambon.

Mon Auvergne à Vélo - Sancy
Suite de notre série à deux roues. Julien Le Coq reprend son vélo, direction le Sancy pour deux ascensions à couper les souffle  - France 3 Auvergne - Un reportage de Julien Lecoq et Christian Darneuville. Montage : Patricia Raclet

 

Jour 3. Saint-Pourçain-sur-Sioule – Lurcy-Lévis

67 km, 900 m de dénivelé positif
Premier coup de pédale sur les bords de la Sioule. Saint-Pourçain et la petite reine, c’est une longue histoire d’amour. Le Tour de France y est passé plusieurs fois. La ville aux deux clochers a obtenu le label Ville et Territoire Vélotouristiques de la Fédération française de cyclotourisme en 2014. Un petit tour dans les rues avec Cathy Monciaud, directrice de l'office de tourisme de Saint-Pourçain.
Elle me conseille de traverser le vignoble en direction du nord de l’Allier. Un arrêt gonflage à Noyant d’Allier à la Tabatière qui propose en location des vélos électriques. Je résiste à l’appel de l’assistance et repart à travers le bocage bourbonnais et ses pentes douces, idéal pour relancer dans les montées.
Arrivée à Lurcy-Lévis sur le Vélodrome qui fête cette année ses 120 ans. Les membres de l’association Lévis en piste me propose de battre le record du 10 km ! Facile puisqu’il n’a jamais été tenté… Après un démarrage laborieux (freinage dans les premiers virages), je trouve ma vitesse de croisière sur l’anneau de 250 m.
Résultats : 18 minutes 17 secondes et 87 centièmes. Soit une moyenne de 32,8 km/h. Record à battre !
Pour voir de vrais pistards, rendez-vous le week-end du 5 août pour une course anniversaire de prestige.
Le making off en photo du tournage sur le site de Lévis en piste
Mon Auvergne à vélo - Bocage bourbonnais
Troisième étape sur le Tour de l'Auvergne à vélo : cap au nord. Direction le Bourbonnais et son bocage  - France 3 auvergne - Un reportage de Julien Lecoq et Christian Darneuville. Montage : Benoît Courtine. Son : Laurent Bortolazzo

 

Jour 4. Langeac - Pont d’Alleyras – Langeac

85 km, 2100 m de dénivelés positifs
La journée la plus sportive de la semaine. Je retrouve une vingtaine de coureurs des clubs du Puy-en-Velay, Langeac et Brioude. Ca part fort en direction de Prades pour s’attaquer à un mur ! La montée de Peyra Taillade, 8,3 km à 7,4 % de moyenne avec des pourcentages à plus de 20 % ! La côte de Saint-Bérain, emprunté par le Tour de France en juillet 2017, est un calvaire pour les cyclistes. Un enfer de goudron pour finir déplumé à l’arrivée.
La récompense, c’est la longue descente au-dessus des gorges de l’Allier vers Le Pont d’Alleyras. Et le retour en mode cyclotouriste jusqu’au point de départ à Langeac. Un coup d’œil au passage à la chapelle Sainte-Marie-des-Chazes, aux villages Saint-Arcons d’Allier et Chanteuges perchés sur le rocher.
Pour retrouver les balades à faire en Haute-Loire, le site Respirando
Mon Auvergne à vélo - Gorges de l'Allier
On remonte sur le vélo pour la journée la plus dure. Le Tour de France y est passé cette année, Julien Le Coq s'y est cassé les pattes  - France 3 Auvergne - Un reportage de Julien Lecoq et Christian Darneuville. Montage : Didier Robert. Son : Laurent Bortolazzo

 

Jour 5. Salers – Allanche

50 km, 1330 m de dénivelé positif
La dernière sortie de la semaine : L’ascension du Puy Mary (1783 m). Le géant du Cantal à partir de Salers, l’un des plus beaux villages d’Auvergne. Un premier col, celui de Néronne, pour se chauffer les jambes. Et ensuite le plus dur : 440 mètres de dénivelé à avaler en moins de 5 kilomètres jusqu’au Pas de Peyrol.
Pour m’accompagner, Frédéric, 67 ans, cycliste confirmé, me lâche rapidement. Au fil des lacets, je découvre ces paysages à couper le souffle (c’est peu dire). Le nom des champions du Tour peinturluré au sol vous encourage à ne pas lâcher. Arrivée au Pas de Peyrol, le nombre de vélos vous font dire que vous êtes au bon endroit. Je redescends côté vallée de la Santoire. Un arrêt au paradis, l’auberge d’Aijean, sur la commune de Lavigerie. Une assiette succulente devant un panorama hallucinant. La meilleure adresse de cette semaine sur les routes d’Auvergne.
Mon Auvergne à vélo - Puy Mary
Notre série "mon Auvergne à Vélo" se termine au pied du Puy-Marie. Julien Le Coq doit s'attaquer au géant du Cantal. Une dernière sortie pour la route ? Allez encore un effort - France 3 Auvergne - Un reportage de Julien Lecoq et Chritian Darneuville. Montage : Brice Ordas. Son : Laurent Bortolazzo

L'Auvergne à vélo et en photo

L'auvergne à vélo et en photo