Montagne. Une nouvelle édition enrichie et augmentée de “l'Epopée du ski” signée Yves Ballu

L'Epopée du ski, préfacée par Frison-Roche / © Yves Ballu. Editions Arthaud
L'Epopée du ski, préfacée par Frison-Roche / © Yves Ballu. Editions Arthaud

Interview. Yves Ballu, l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire de l'Alpinisme et de la Montagne revisite son "Epopée du ski", publiée il y a plus de 30 ans. Depuis l'âge préhistorique de la spatule en Scandinavie, l'ouvrage restitue toute l'histoire du ski depuis ses origines.

Par France3 Alpes

Yves Ballu est tout à la fois historien, écrivain et romancier, mais aussi et surtout un passionné de montagne. Alpiniste avant tout, il fut le Monsieur Montagne au ministère des sports en 1981. Il est l'auteur en 1981 d'une "Epopée du ski" parue chez Arthaud et préfacée à l'époque par Roger Frison-Roche. Une introduction ô combien précieuse et si peu démodée qu'elle figure dans la nouvelle édition qui vient de paraître, enrichie de nouvelles illustrations et de nouveaux chapitres.

Extrait du 19/20 du 13/10/14
L'Epopée du ski

Au  commencement était le ski.. mode de déplacement et de survie"


Il faut voyager loin très loin, et remonter longtemps dans le temps pour retrouver les traces des premiers skis de l'Humanité, dans les tourbières de Scandinavie, il y a quelques 4500 ans. Le ski était court et plat, étudié tout simplement pour ne pas s'enfoncer dans la neige qui recouvrait le pays pendant plusieurs mois de l'année. "C'était un engin de déplacement et de survie, si on s'enfonçait, tout simplement on mourait". Les paysans s'en servaient pour naviguer d'un village isolé à l'autre, mais aussi pour chasser, comme le racontent des gravures du 16ème siècle.

Le ski, pour survivre / ©
Le ski, pour survivre / ©

 

Les années 1900 : le ski joint l'utile à l'agréable"

Le ski, pour se battre / ©
Le ski, pour se battre / ©


C'est en 1908 que les militaires suivent les traces des Ancêtres et apprennent à leur tour à skier. Le ski leur permet de se déplacer, de surveiller et de protéger les frontières enneigées. Dans les Alpes, Français et Italiens aiment à se lancer des défis amicaux et organisent à Montgenèvre dans les Hautes-Alpes la première compétition du genre. Le grand public y assiste et découvre avec curiosité et enthousiasme les joies de la glisse. Skier ne demande plus seulement du courage, mais devient amusant, voire romantique... C'est l'essor du ski plaisir et touristique.

Le ski plaisir / ©
Le ski plaisir / ©






 
 

Sur le même sujet

Destruction des tours Lyautey à Rillieux la Pape

Actualités locales

Les + Lus