Reléguée dans l'ombre par la concurrence des géants américains, à partir de l’immédiate après seconde guerre mondiale, le Chinotto (c'est son nom) est actuellement en pleine redécouverte dans les bars de la péninsule.

Sous l’impulsion du mouvement "Slow food", la petite orange amère de Savone (le Chinotto, ou petit chinois en français), a recommencé à être plantée et cultivée par les agriculteurs de la côte ligure.

Un peu partout sur une bande de cinquante kilomètres des bords de méditerrannée, ces petits arbres à "Chinotto" qui autrefois y pullulaient, ont fait leur réapparition. Et si en 2004, ils n’étaient plus qu’une petite centaine à plonger leurs racines dans la terre ligure, ils sont actuellement plusieurs milliers à fournir l’élixir indispensable à la fabrication de cette boisson redevenue… "mythique" ! Buona degustazione !

La pétillante histoire du "Coca" made in Italie

Intervenants : Marco Abaton (Pdt "réseau d'entreprises du Chinotto de Savone") - Vincenzo Servodio (Directeur général "Chinotto Besio") - Marco Fiore (Chef restaurant "Fiore" Savona) -- Reportage : F. Liégard - C. Picaud - A. Kebabti



Dans notre zapping de l’actualité italo-suisse de la semaine : l'aide au suicide bientôt en vente libre chez nos voisins suisses?; le kata le plus haut d'Europe, c'est sur le Mont Blanc italien; et puis les suisses en lutte pour sauver leurs bureaux de poste.