Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Présidentielle 2017 : qui votre élu d'Auvergne-Rhône-Alpes a-t-il parrainé ?

Le 18 mars, le Conseil Constitutionnel a publié la liste complète et définitive des parrainages de candidats en vue de l'élection présidentielle. En Auvergne-Rhône-Alpes, François Fillon arrive en tête dans 7 des 12 département. Emmanuel Macron, Benoit Hamon et Jean Lassalle sont en tête dans l'un des 5 autres départements.
Le 18 mars, le Conseil Constitutionnel a publié la liste complète et définitive des parrainages de candidats en vue de l'élection présidentielle. En Auvergne-Rhône-Alpes, François Fillon arrive en tête dans 7 des 12 département. Emmanuel Macron, Benoit Hamon et Jean Lassalle sont en tête dans l'un des 5 autres départements.

Le 18 mars, le Conseil Constitutionnel a rendu la liste officielle des candidats à la présidence de la République. Ils sont 11 à prétendre à la succession de François Hollande à l'Elysée. Au total, 14 296 parrainages ont été validés dont 1 530 issus des 12 départements d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Par Stéphane Moccozet

Le samedi 18 mars, une première étape a été bouclée dans l’élection présidentielle 2017. Le Conseil Constitutionnel a publié la liste des 11 candidats officiels à l'Elysée, ceux qui ont récolté les 500 parrainages requis pour poursuivre l'aventure. Au total, 14 296 bulletins ont été validés par l'instance dont 1 530 provenant du territoire d'Auvergne-Rhône-Alpes.

François Fillon fait la course en tête

C'est le candidat du parti Les Républicains qui a recueilli le plus de parrainages dans la région. Malgré la tempête qui souffle fort depuis plusieurs semaines autour de sa candidature, malgré sa récente mise en examen pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives de ses revenus à la haute autorité, François Fillon a tenu bon et su fédérer 407 soutiens soit 26,6% de l'ensemble des parrainages transmis par les élus auvergnats et rhônalpins. Le Sarthois arrive en tête dans 7 des 12 départements de la région. Il est plébiscité dans l'Ain et la Haute-Savoie avec plus de 40% des parrainages accordés.

Le sud de l'Auvergne derrière Macron

Les élus du Cantal et de la Haute-Loire qui ont apporté le soutien à un candidat à la candidature l'ont majoritairement fait en faveur d'Emmanuel Macron. Le fondateur du mouvement « En marche » a obtenu dans ce département près de 38% des parrainages (34). Leurs voisins alti-ligériens ont accordé le quart de leurs parrainages à M. Macron. Plutôt ancrés à droite, les deux territoires ont tourné ostensiblement le dos au camps d'en face. Ainsi, sur 90 parrainages validés dans le Cantal, le quatuor Hamon-Mélenchon-Poutou-Arthaud n'en a cumulé que 6, alors qu'en Haute-Loire, on leur trouve 5 parrains seulement sur 48. A noter que Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) affiche un zéro pointé dans ces deux départements.

Le Cantal boude Marine le Pen

Marine le Pen a reçu 48 des 1 530 parrainages d'Auvergne-Rhône-Alpes mais dans 11 des 12 départements seulement. La candidate du Front National n'a pas reçu le moindre soutien dans le Cantal. Si elle recueille 4,38% des 14 296 bulletins à l'échelle nationale, les territoires d'Auvergne-Rhône-Alpes se sont montrés bien moins généreux à son égard puisqu'elle n'obtient, à cette échelle, que 2,75% des parrainages.

Poutou et Asselineau sur le podium en Haute-Savoie

En Haute-Savoie, derrière François Fillon, on ne trouve pas Emmanuel Macron ou Benoit Hamon comme c'est souvent le cas dans d'autres département mais Philippe Poutou et François Asselineau. Les candidats du NPA et de l'Union Populaire Républicaine complète ici le podium avec respectivement 12,6% et 10,2% des parrainages validés par le Conseil Constitutionnel. De son côté, le centriste Jean Lassalle, en tête dans la Loire, prend la 3e place derrière le duo Fillon/Macron dans le Cantal, en Haute-Loire et en Savoie.

Un parrain pour Laurent Wauquiez

Le 1er mars, Laurent Wauquiez reconnaissait qu'il avait envisagé d'être le plan B en cas de défection de François Fillon. Le message a, semble-t-il, été entendu par un homme puisque le président Les Républicains du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a reçu un soutien au niveau national. Un soutien qu'il faut aller chercher dans le département de l'Allier.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

REPLAY. Dimanche en politique - Alpes : 2017, la fin d'une assemblée bipolaire ?

Près de chez vous

Les + Lus