C'est un accord peu commun que le SDIS 63 a conclu avec le club auvergnat. Il doit "permettre aux jeunes sportifs asémistes de découvrir la vie quotidienne et les missions des sapeurs-pompiers grâce à des visites régulières de casernes tout au long de l’année" affirme le communiqué de presse envoyé par l'ASM.

Quatre visites de casernes ont déjà eu lieu en 2017 où les sportifs ont pu découvrir différents aspects du métier de pompier : les véhicules, les tenues utilisées comme les types de secours pratiqués.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


C'est ainsi un moyen pour le club de "sensibiliser les jeunes à la citoyenneté, au respect des règles de vie, à la prévention des risques et à toute forme de violence".