En Auvergne : le marché de l’immobilier se porte bien

En Auvergne : le marché de l’immobilier se porte bien
Intervenants: Claire Ribbes, responsable d'agence immobilière /Guy Roche, administrateur de la FNAIM / Stéphane Aumoine, président de la fédération des promoteurs immobiliers Auvergne.

Du 10 au 13 mars, le salon de l’Habitat ouvrira ses portes à la grande Halle d’Auvergne, à Clermont-Ferrand. Plus de 45.000 visiteurs sont attendus. Un rendez-vous qui devrait profiter du dynamisme du marché de l’immobilier en Auvergne.

Par Kamel Tir

Depuis deux ans, le marché de l’immobilier est reparti à la hausse en Auvergne. Selon les agents immobiliers, les ventes de logements anciens ont augmenté de 15% en 2016. Des taux de crédit toujours bas et des prix en baisse de 2 % expliquent ces bons résultats pour le secteur. Même si le début de l’année a été un peu plus calme, la tendance de 2016 semble se poursuivre.

« On a à peu près 2 à 3 mandats par semaine qui rentrent. On a beaucoup plus de visites. Les acquéreurs sont beaucoup moins volatiles » explique Claire Ribbes, responsable d’une agence immobilière dans le Puy-de-Dôme.
Les acheteurs ont également évolué dans leurs critères de recherche.

« Le marché se concentre sur les agglomérations. Avant on allait plutôt dans les villages, aujourd’hui on revient en ville » constate Guy Roche, administrateur de la FNAIM.

Pour le neuf, la tendance est également à la hausse : + 10% en 2016.
Sur l'agglomération de Clermont-Ferrand, 570 logements ont été construits l’année dernière.

Les professionnels constatent le retour d’une certaine confiance en l’avenir chez les acquéreurs. Selon eux, cette embellie devrait durer en dépit d’une année d’élections souvent synonyme d’attentisme pour les acheteurs.

Sur le même sujet

Stages de conduite à Lempdes dans des conditions difficiles

Près de chez vous

Les + Lus