Bus Macron : les autocaristes régionaux profitent de la libéralisation

Des bus Flixbus opérés par des PME auvergnates / © A John / France 3 Auvergne
Des bus Flixbus opérés par des PME auvergnates / © A John / France 3 Auvergne

On les croise sur les autoroutes françaises, ces autobus aux couleurs vives qui assurent des liaisons régulières. Leur principal atout, des prix très inférieurs au train. Les PME régionales du transport y trouvent le moyen d’augmenter leur activité.

Par Cyrille Genet

Dans le garage de l’entreprise Nenot à Beaumont, aux portes de l’agglomération clermontoise, 2 bus aux couleurs inratables stationnent toutes les nuits. En journée, iIs assurent jours 2 allers-retours avec la capitale, reliant la place de Jaude à la porte Maillot en 5 heures 30.Ils portent la livrée de Flixbus, qui gère toute la partie commerciale de l’opération, la PME auvergnate assure le volet opérationnel : achat, entretient et conduite des véhicules.

Flixbus est une plateforme allemande de gestion des lignes d’autocars, fortement implantée au nord-est de l’Europe. Pour s’étendre vers le sud, elle a contacté l’entreprise Nenot au cours de l’été. Et il a fallut être réactif raconte Rémy Nenot son gérant, acheter 2 autocars neufs (un investissement de près de 650 000 euros) et recruter 8 chauffeurs, en CDI et à plein temps, ce qui porte l’effectif de l’entreprise à une soixantaine de personnes.

C’est malgré tout une très bonne opération pour l’entreprise qui bénéficie du savoir faire de Flixbus qui gère la vente des billets par internet, la publicité, et même le renouvellement des 5 films que les voyageurs peuvent visionner sur leurs écrans grâce au Wifi embarqué.

Déjà des habitués

Les chauffeurs contrôlent les billets avec une application téléchargée sur leur smartphone, ils connaissent en permanence le nombre de voyageurs qui ont réservé. Beaucoup achètent en avance sur internet, la vente de billets au dernier moment, quoique possible se fait plus rare et déjà ils ont repéré des voyageurs réguliers. Un mois après le lancement de la ligne, le premier bilan est positif avec un taux de remplissage de 60% en semaine et jusqu’à 98% le dimanche. Une bonne opération puisque le chiffre d’affaires et les bénéfices sont partagés entre les 2 sociétés.

Clermont-Ferrand point de rencontre

De par sa situation centrale, Clermont-Ferrand intéresse fortement Flixbus qui y fait passer plusieurs lignes et a contacté d'autres entreprises. Ainsi Ab Lines, qui regroupe les Transports Coudert de Pont-du-Château,  les autocars Cellier-Chevanet et les Voyages Robin d’Issoire assurent depuis fin octobre 2 rotations quotidiennes entre Bordeaux et Milan en passant par Clermont-Ferrand, Lyon et Chambéry pour le compte de Flixbus. Douze chauffeurs ont été recrutés (8 à temps plein, 4 dont le temps partiel est complété dans les entreprises du groupement). Une ligne Nantes-Clermont-Lyon avec deux débouchés sur Marseille-Toulon et Montpellier devrait ouvrir bientôt avec 8 autocars et une vingtaine d’embauches.

Les bus Macron profitent aux entreprises auvergnates
Intervenants : Karine Michel et Patrick Saucet, voyageurs; Rémy Nenot, gérant Nenot Intertourisme, Marie-Christine Nenot, responsable tourisme. Reportage: Cyrille Genet, Arthur John, Laurent Janin, Benoît Courtine.

 

Sur le même sujet

Inauguration du chemin des planètes dans le Cantal, un sentier de plusieurs kilomètres

Près de chez vous

Les + Lus