Les « bus Macron » font fureur à Clermont-Ferrand

3,4 millions de voyageurs ont emprunté ces autocars en moins d'un an en France / © France 3 Auvergne
3,4 millions de voyageurs ont emprunté ces autocars en moins d'un an en France / © France 3 Auvergne

A l’occasion de l’anniversaire de lancement de la première ligne Flixbus en France, et en cette fin de vacances, l’heure est au bilan. Un bilan plutôt positif pour ces « cars Macron » lancés il y a plus d’un an.

Par Aurélie Albert

3,4 millions de voyageurs ont été transportés par ces moyens de transports entre le mois d’août 2015 et juin de cette année. Et leur nombre a continué de progresser au fil des mois.
193 villes sont desservies par ces autocars.
Les compagnies ont réalisé un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros avec ces nouvelles lignes en 11 mois.

Trois compagnies se partagent un marché florissant

La compagnie Flixbus ne déroge pas à la règle. Il y a un an, jour pour jour, que la première ligne d’autocars Macron a été mise en service. Cette première ligne c’était celle de Paris-Clermont. La compagnie est la plus présente sur le département du Puy-de-dôme, elle propose 150 destinations à partir de Clermont-Ferrand. La ligne Clermont-Paris continue de fonctionner à plein régime : du lundi au vendre le remplissage frôle les 90% et 60% en semaine. Pendant les vacances le taux a atteint les 95%.

Dans le département trois compagnies d’autocars se partagent le marché, Flixbus, Ouibus et Isilines.
Moins cher, des destinations qui rivalisent avec le trafic ferroviaire et plus d’horaires, les autocars de la loi Macron font l’unanimité sur la place des Salins.

Les lignes de bus à la mode au départ de Clermont-Ferrand
Cela fait 1 an jour pour jour que la première ligne lancée par FlixBus a été lancée en France, reliant Clermont-Ferrand à Paris. Deux autres compagnies déservent aussi la ville, Ouibus et Isilines. Le bilan est très positif, ces lignes sont prébéscitées par les voyageurs. Intervenants : Rémy Nenot Gérant de Nénot Intertourisme - Reportage : Virginie Cooke, Valérie Riffard, et Didier Robert

 

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus