Des candidats aux cantonales sommés de payer le nettoyage de leur affichage sauvage saisissent le tribunal administratif

Affichage électoral sauvage / © MaxPPP
Affichage électoral sauvage / © MaxPPP

Le maire de Clermont-Ferrand veut faire payer aux candidats aux élections départementales de 2015 les frais de nettoyage et d'enlèvement de leur affichage sauvage. Les candidats ont saisi le tribunal administratif. Le jugement, mis en délibéré, devra être rendu public d'ici trois semaines.

Par Laurent Pastural

Le maire PS de Clermont-Ferrand  veut faire payer à plusieurs candidats aux élections cantonales de 2015 les frais de nettoyage occasionnés par l'affichage sauvage.
Pour Olivier Bianchi, il s'agit d'appliquer le principe du pollueur payeur. Les dix candidats concernés ont reçu des factures qui vont de dix-huit euros pour Jean-Pierre Brenas et Blandine Vinagre-Rocca à neuf cents euros pour Mireille Lacombe et Jamel Ibrahim Ouali.

Saisie du tribunal administratif

Pour Jean-Pierre Brenas, candidat divers droite, le maire a outrepassé ses droits « Il nous a infligé des amendes qui s’appuient sur aucun socle juridique valable »
Tous ces candidats se sont donc retournés contre le maire au tribunal administratif de Clermont-Ferrand. L'audience a eu lieu mercredi 8 mars. Le jugement a été mis en délibéré et devra être rendu public d'ici trois semaines.

Des candidats aux cantonales sommés de payer le nettoyage de leur affichage sauvage saisissent le tribunal administratif
Reportage de Christian Lamorelle et Bruno Lebret Intervenats Jean-Pierre Brenas, candidat DVD départementales 2015; Mireille Lacombe, candidate DVG départementales 2015; Olivier Bianchi (novembre 2015), Maire PS de Clermont-Ferrand.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le site mérovingien de Pressiat (Val-Revermont)

Près de chez vous

Les + Lus