Clermont Communauté rejoint les territoires French Tech

Le label French Tech est un dispositif de soutien aux jeunes entreprises numériques. Emmanuel Macron, ministre de l'économie, veut étendre ce dispositif à une vingtaine de territoires dont Clermont. Le but : développer l'activité économique et les emplois dans les start-up locales.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, et la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, ont annoncé lundi 25 juillet à Laval qu'une vingtaine de territoires allaient bénéficier du label French Tech, en plus des 13 métropoles qui bénéficient déjà de ce dispositif de soutien aux jeunes entreprises numériques.

Des réseaux thématiques sont créés pour dynamiser les secteurs d'activités et Clermont-Ferrand obtient le label French Tech dans le groupe "Clean Tech Mobility". Plus précisément sur le thème du numérique au service des mobilités.
Une belle récompense pour Le Bivouac, un quartier numérique créé en janvier dernier et qui s'est battu pour l'obtention de cette French Tech.

La "French Tech" désigne tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-up françaises en France ou à l’étranger. 
Une "marque" dont peut se prévaloir Clermont-Ferrand qui prend désormais sa place dans la cour des grandes métropoles.
Le rayonnement, l'attractivité de la ville mais aussi la création d'emplois seront autant de retombées concrètes pour la capitale auvergnate. Sans oublier un coup d'accélérateur pour les entreprises qui rejoignent ce réseau national qui bénéficie désormais d'un retentissement international.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter