Clermont-Ferrand : les lignes d'autocars en plein boum

Depuis août 2015 et la loi Macron, les lignes d'autocars fleurissent en France. Au moins sept nouvelles lignes via la capitale auvergnate devraient voir le jour en 2016. De quoi répondre à la demande des nombreux usagers qui choisissent ce mode de transport...délaissant le train jugé trop cher.

Par Claude Fallas

Starshipper, Megabus, Isilines, Ouibus ou encore Flixbus, ces compagnies d'autocars sont en pleine expansion.
Depuis le vote de la loi Macron , le service se démocratise et fait le plein, au détriment notamment du train.

Car en plus des prix bas, à partir de 9€ pour un Clermont-Paris par exemple, les voyageurs sont chouchoutés. Prises USB, prises téléphone, Wifi à disposition, toilettes, bar, sièges inclinables... font facilement passer la pillule du temps de trajet un peu plus élevé.

Mais avec autant de confort, comment font ces compagnies pour tirer les prix vers le bas? La réponse est simple : elles ne travaillent qu'avec des entreprises locales, et partagent les revenus.

Partage des recettes mais aussi des charges... Ouibus, filiale de la SNCF, travaille aussi avec des entreprises locales et ça fonctionne : ce lundi une nouvelle ligne Clermont Paris était inaugurée. D'autres sont à l'étude.

Dans un premier temps, 4 autocars vont effectuer des liaisons quotidiennes entre Clermont et Paris. A terme, ce sont 6 autocars qui sont prévus par la SNCF pour ces mêmes liaisons.

Au total, en 2016, près de 20 lignes partiront ou seront à destination de la capitale auvergnate, Clermont-Ferrand faisant partie des villes recensant les taux de remplissage d'autocars les plus élevés de France.
Point sur le boum des lignes d'autocars passant par Clermont-ferrand
Depuis août 2015 et la loi Macron, les lignes d'autocars fleurissent en France. Au moins sept nouvelles lignes via la capitale auvergnate devraient voir le jour en 2016. De quoi répondre à la demande des nombreux usagers qui choisissent ce mode de transport...délaissant le train jugé trop cher. Intervenants : Olivier Schittenhelm (Directeur marketing Flixbus), Michel Seyt (Transporteur Ouibus - président fédération nationale des transports de voyageurs) - France 3 Auvergne - Reportage : Charline Coca, René Thévenot. Montage : Alexis Cretin

 

Sur le même sujet

Tour de France

Près de chez vous

Les + Lus