Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Clermont-Ferrand : une maison d’édition créée par des jeunes édite des livres entièrement faits main

Clermont-Ferrand : une maison d’édition créée par des jeunes édite des livres entièrement faits main
Il s'agit d'une toute jeune mission d'édition créée par quatre étudiants clermontois : Kartocéros. Ils éditent des ouvrages de jeunes auteurs qui n'ont jamais eu la chance d'être publiés. Des livres 100% faits main avec des cartons recyclés. Ces ouvrages ont déjà séduit plus de 1.000 lecteurs. - France 3 Auvergne - HANQUET Anaïs, TAXIL Eric, BONNETOT Sébastien

Il s'agit d'une toute jeune mission d'édition créée par quatre étudiants clermontois : Kartocéros. Ils éditent des ouvrages de jeunes auteurs qui n'ont jamais eu la chance d'être publiés. Des livres 100% faits main avec des cartons recyclés. Ces ouvrages ont déjà séduit plus de 1.000 lecteurs.

Par MT et AH

Des aiguilles, de la laine, cela ressemble à de la couture et pourtant il s'agit de littérature. Ici, pas de machines, des femmes relient les livres à la main.

Des livres entièrement confectionnés par des bénévoles : c'est la marque de fabrique de la maison d'édition Kartocéros. Créée par des étudiants, cette association clermontoise publie les ouvrages de jeunes artistes inconnus.

« Pour moi, c’est toujours un moment d’émotion parce que lorsque l’on imprime un papier, on a les feuilles libres et à la fin se retrouve avec un véritable objet. La couverture est faite et différente à chaque fois. Je trouve cela assez merveilleux ! », explique Marine Tellier, co-Fondatrice de la maison d'édition Kartocéros.

Depuis 2015 : 7 auteurs ont déjà été édités par Marine et ses équipes. Léa en fait partie. Son carnet de voyage vient tout juste d'être publié à une cinquantaine d'exemplaires. Si le chiffre peut sembler modeste pour elle, c'est surtout l'occasion de découvrir le monde de l'édition.

« Ce qui était super, c’est que j’avais mon mot à dire sur tout ce qui était mise en forme, je pouvais choisir à quoi aller ressembler la couverture, l’intérieur de mon carnet. Elles ont été vraiment fidèles à ce qu’était mon carnet à l’origine », raconte Léa Enjalbert, illustratrice clermontoise.

Une liberté permise par le système de fonctionnement de cette maison d'édition 100% indépendante. Ici, c'est la vente des livres qui permet de financer la production.

Le résultat produit des ouvrages uniques, et une chance pour des auteurs d'être lus pour la toute première fois.

Sur le même sujet

Clermont-Ferrand, une confrontation pour retrouver la mémoire

Près de chez vous

Les + Lus