Clermont-Ferrand : polémique au sujet de l’implantation de Cultura à Aubière

C'est sur cette friche commerciale que s'installera le magasin Cultura d'Aubière / © Olivier Martinet / France 3 Auvergne
C'est sur cette friche commerciale que s'installera le magasin Cultura d'Aubière / © Olivier Martinet / France 3 Auvergne

La Commission Nationale d’Aménagement Commercial vient d’approuver la création d’un magasin Cultura à Aubière. Un dossier qui oppose le maire de la commune au maire et président de Clermont Auvergne Métropole.

Par Cyrille Genet

La Commission Nationale d’Aménagement Commercial a rendu jeudi 13 avril un avis favorable à l’implantation d’un magasin Cultura de 2647 mètres carrés sur la commune d’Aubière dans le Puy-de-Dôme. On est là sur le principal site commercial aux portes de Clermont-Ferrand, à quelques mètres du magasin Auchan et de son drive et à proximité d'enseignes comme Castorama, Boulanger et But mais aussi à portée de vue du futur Burger King qui a fait déjà couler beaucoup d’encre administrative et a alimenté de nombreuses polémiques, les riverains - soutenus par la municipalité -  s’étant opposés à son installation. Un Burger King qui a fait (entre autre procédure) l’objet d’un arrêté interruptif de travaux signé par le Maire d’Aubière.

Le 8 décembre 2016, en Commission Départementale d’Aménagement Commercial, le représentant de l’agglomération clermontoise avait voté contre le projet Cultura et le Maire d’Aubière avait émis un avis favorable. Joint par téléphone, Christian Sinsard nous expliqué "qu’il pensait alors que le projet Burger King ne verrait pas le jour, mais la municipalité a changé d’avis après que la Préfète du Puy-de-Dôme ait accordé par arrêté les autorisations nécessaires à la réalisation du restaurant et de sa vente à emporter". Craignant que les deux projets surchargent les voies de circulation et nuise à la sécurité des rues adjacentes, il adressé le 11 avril à la CNAC un mémoire pour expliquer les raisons de son revirement. Il y cite plusieurs chiffres : "au moins 1250 transactions par jour au Burger King d’après le franchisé, + 146 véhicules le samedi à Cultura et + 73 le vendredi d'après l'étude de trafic routier établie par l'agence SORMEA".

Dans un communiqué en date du 14 avril, le Maire de Clermont-Ferrand, averti de l’avis favorable autorisant l’implantation du magasin Cultura regrette cette décision et note qu’il aurait été plus efficace que le Maire d’Aubière se fasse représenter devant la commission nationale pour présenter ses arguments. Olivier Bianchi rappelle que "la Ville de Clermont-Ferrand s’était battue aux côtés des salariés des Volcans pour sauver cette grande librairie transformée en coopérative" (Les Volcans ont rouvert le 2 août 2014 après 6 mois de fermeture, l’activité ayant été reprise sous forme de Scop par 12 de ses salariés, NDLR) "et il trouve particulièrement grave que le Maire d’Aubière, dont la commune est déjà largement dotée en surfaces commerciales, se soit désolidarisé en première instance de la position unanime de l’ensemble des Maires de la communauté urbaine pour revenir ensuite sur sa décision, une volte-face qui a certainement laissé perplexe la commission nationale.
Cette décision est néfaste car il en va de l’équilibre fragile entre les librairies/papeteries indépendantes de centre-ville et les grandes surfaces de produits culturels installées en périphérie. Une rupture brutale de cet équilibre risque d’être à terme dangereux pour le commerce et l’emploi de centre ville et ce n’est pas un grand service qui vient d’être rendu à tous ces salariés
".

Un communiqué qui fait réagir le Maire d’Aubière, pour qui le dossier Cultura, pas plus que des dossiers précédents d'implantation de magasins concernant la culture, la cuisine et l’aménagement de la maison ou le bricolage n’ont fait l’objet de discussion en réunion d’agglomération. Amère il estime "qu’il y a deux poids deux mesures et que la communauté urbaine devenue Clermont Auvergne Métropole  est au service de la ville centre, on en a là un exemple". Il rapelle enfin que l'équipe municipale se réjouit de chaque création d'emploi (40 sont attendus chez Cultura), mais que la sécurité doit primer alors que la commune dispose de 20 000 mètres carrés d'espaces commerciaux libres à proximité.

Le Maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole dit qu'il "ne croit pas au scénario égoïste, le Maire d’Aubière n’a pas compris la démarche intercommunale alors que ce que l’on fait démontre la recherche de l’équilibre à travers les équipements et les investissements".

Pour Martine Lebeau, gérante de la Librairie Les Volcans, l'annonce d'un grand magasin de plus "c’est un triste jour, le livre est un produit fragile et ça m’inquiète pour tout le monde, je pense aux petites librairies tout au autour de Clermont-Ferrand. C’est un métier que l’on défend collectivement, fait de conseil et de contact, alors que le prix du livre est le même pour tout le monde".

Polémique autour de l'implantation d'un magasin Cultura sur l'agglomération clermontoise
L'implantation d'un magasin Cultura à Aubière fait rage auprès les libraires indépendnats de l'agglomération clermontoise. Le conseil national de l'aménagement commercial vient de valider la demande d'implatation d'une enseigne cultura à Aubière, une enseigne spécialisée dans les produits culturels. Intervenants: Dominique Minard Gérante de "La Librairie" à Clermont-Ferrand - Olivier Bianchi, Président de Clermont Auvergne Métropole (PS) - François Henry, Disquaire, Les Volcans - Martine Lebeau, Gérante de la Librairie Les Volcans. - Valérie Riffard - Arthur John - Magalie Canuto

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus