A Clermont-Ferrand, des scientifiques étudient les bienfaits du vélo électrique

Le vélo électrique ne s'est jamais aussi bien vendu. 150 000 depuis le lancement de la prime de 200 euros à l'achat. Prime qui doit s'arrêter au 1er février 2018.
A Clermont-Ferrand, l'Observatoire national de l'activité physique et sédentaire s'est penché sur la question. Objectif: démontrer les bienfaits du vélo à assistance électrique sur la santé. / © KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Le vélo électrique ne s'est jamais aussi bien vendu. 150 000 depuis le lancement de la prime de 200 euros à l'achat. Prime qui doit s'arrêter au 1er février 2018. A Clermont-Ferrand, l'Observatoire national de l'activité physique et sédentaire s'est penché sur la question. Objectif: démontrer les bienfaits du vélo à assistance électrique sur la santé. / © KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

En France, 150.000 vélos électriques ont été vendus depuis le lancement de la prime à l'achat de 200 euros. A Clermont-Ferrand, l'Observatoire national de l'activité physique et sédentaire s'est penché sur la question. Une étude sur les bienfaits sur la santé du vélo à assistance électrique.

Par Julien Le Coq

Philippe est un homme heureux. Depuis qu'il s'est payé un vélo électrique, cet homme de 62 ans fait 24 kilomètres par jour dont une jolie côte juste avant d'arriver chez lui. Un passage à 26% qu'il avale gentiment...
« Je fais ça 2 fois par jour, facilement. Avant je ne pouvais pas le faire à vélo, maintenant je rentre chez moi en vélo » se félicite Philippe qui va désormais au travail à vélo en mode « propre écolo » comme il aime à le dire.

Comme une trentaine de Clermontois, ce néo-cycliste participe à une étude lancée par l'observatoire national de l'activité physique et sédentaire. Philippe est passé une première fois au CHU de Clermont-Ferrand à l'achat de son vélo électrique. Il y repasse quatre mois après pour un test d'effort...

L'équipe de l'Observatoire national de l'activité physique et sédentaire de Clermont-Ferrand cherche à mieux connaître les bienfaits sur la santé de la pratique du vélo à assistance électrique. / © L. Pastural / France 3 Auvergne
L'équipe de l'Observatoire national de l'activité physique et sédentaire de Clermont-Ferrand cherche à mieux connaître les bienfaits sur la santé de la pratique du vélo à assistance électrique. / © L. Pastural / France 3 Auvergne



« On cherche à savoir si le vélo à assistance électrique qui requiert un effort, une sollicitation physiologique se situe entre la marche et le vélo traditionnel » explique  Bruno Chabanas, co-instigateur de l'étude. Et de s’interroger : « Est-ce qu’on va arriver à avoir des bénéfices pour la santé ? ».

Pour le moment pas moyen de connaître les premiers résultats de l'étude.
Elle sera rendue publique début 2018. Premier constat : Philippe dit avoir perdu 6 kilos depuis qu'il a abandonné la voiture !


Sur le même sujet

Interview sur la truffe du Bugey

Près de chez vous

Les + Lus