Législatives 2017. Laurence Vichnievsky, la juge devenue députée du Puy-de-Dôme

Laurence Vichnievsky (LREM) a obtenu 56,01% des suffrages exprimés devant Louis Giscard d'Estaing. La juge est devenue députée du Puy-de-Dôme. / © K. Tir / France 3 Auvergne
Laurence Vichnievsky (LREM) a obtenu 56,01% des suffrages exprimés devant Louis Giscard d'Estaing. La juge est devenue députée du Puy-de-Dôme. / © K. Tir / France 3 Auvergne

Son nom est connu. Son visage beaucoup moins. Laurence Vichnievsky est venue défier Louis Giscard d’Estaing sur ses terres pour ces élections législatives. La juge qui avait instruit l’affaire Elf ou encore l’affaire Dumas a battu le 1er magistrat de Chamalières. Une victoire sans appel : (56,01%)

Par Kamel Tir

Médiatisée à l’époque où, avec Eva Joly, elle instruisait de célèbres dossiers comme celui des frégates de Taïwan ou encore de l’affaire Dumas, Laurence Vichnievsky a réussi à s’imposer face à Louis Giscard d’Estaing, dont le nom est également connu tout comme ses attaches auvergnates. C’est d’ailleurs sur ce terrain de l’implantation régionale que les débats de fin de campagne ont beaucoup tourné.

« Je reviens sur mes terres, la terre de ma famille maternelle » insiste la désormais députée du Puy-de-Dôme. « Ma famille maternelle était de Champeix. Ma famille repose à Champeix, y compris mon père russe. J’ai ma résidence à Saint-Julien, près de Montaigut le blanc» explique-t-elle pour répondre aux éternelles questions sur sa légitimité territoriale. Ayant obtenu la légitimité des urnes, la députée adoubée par La République en Marche assume son parcours politique débuté chez Europe Ecologie.

« Mon étiquette est allée d’Europe Ecologie au MoDem ce qui est assez logique et cohérent. J’ai commencé avec Europe Ecologie car c’était aussi une manière différente de faire de la politique. C’était un mouvement ça n’était pas un parti. Il y avait ce mélange de société civile et de professionnels de la politique qui s’alliaient sur des projets ». En 2010, elle conduit la liste pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur. ‘Cohn-Bendit avait besoin de moi en PACA et Europe Ecologie avait déjà un représentant en Auvergne tout à fait adapté en termes de profil » explique Laurence Vichnievsky.  Cinq ans plus tard, elle rejoint la liste de Laurent Wauquiez aux régionales sous l’étiquette Modem.
Aujourd’hui, elle rejoint la majorité présidentielle et succède à l’écologiste Danielle Auroi.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Fiona. Quatrième jour du procès en appel au Puy-en-Velay

Près de chez vous

Les + Lus