Maladie de Lyme dans le Puy-de-Dôme : vos photos de morsure de tique étudiées à la loupe

Des agrandissements de tique à l'INRA pour étudier la Maladie de Lyme. / © Virginie Cooke/France 3 Auvergne
Des agrandissements de tique à l'INRA pour étudier la Maladie de Lyme. / © Virginie Cooke/France 3 Auvergne

Des équipes de l'INRA Auvergne-Rhône-Alpes et du CHU de Clermont-Ferrand ont lancé, depuis plusieurs semaines, une étude pour recenser les cas de maladie de Lyme dans les Combrailles. Pour cela, elles utilisent des photos envoyées par les personnes mordues.

Par D.Cros

Une étude inédite permet de répertorier les cas de maladie de Lyme, cette affection transmise par les tiques. Depuis le 1er avril, l’INRA Auvergne-Rhône-Alpes et le CHU de Clermont-Ferrand ont lancé une grande étude, dans les Combrailles, dans le Puy-de-Dôme. 

Ces deux structures demandent aux personnes mordues qui développent un rond rouge autour de la morsure, de leur envoyer une photo par mail ou sms (voir la procédure sur l'affiche en bas de l'article). L'équipe du CHU déterminera ainsi s'il s'agit d'un cas de maladie de Lyme ou non. 

Le professeur Olivier Lesens, responsable du service des maladies infectieuses et tropicales du CHUGabriel Montpied à Clermont-Ferrand dresse un premier bilan. Il explique : "32 personnes ont envoyé une photo après s'être fait mordre par une tique, 2 cas sont des maladies de Lyme de façon certaine et pour 6 autres cas, cela est également probable".
Le professeur Olivier Lesens étudie les photos envoyées au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand. / © Virginie Cooke/France 3 Auvergne
Le professeur Olivier Lesens étudie les photos envoyées au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand. / © Virginie Cooke/France 3 Auvergne
Attention aux piqûres de tique.  / © Virgine Cooke/France 3 Auvergne
Attention aux piqûres de tique. / © Virgine Cooke/France 3 Auvergne

Sur le terrain, les professionnels de santé font aussi remonter des informations. Selon les pharmaciens des Combrailles, 8 cas de maladie de Lyme ont été détectés.

Cette étude va durer un an. Elle est menée dans le secteur des Combrailles car c'est une région forestière où la présence de tiques est attestée. Elle concerne un bassin de population de 50 000 habitants.

L'étude sur les cas de maladie de Lyme en pays des Combrailles concerne un bassin de population de 50 000 habitants. / © INRA
L'étude sur les cas de maladie de Lyme en pays des Combrailles concerne un bassin de population de 50 000 habitants. / © INRA
Maladie de Lyme dans le Puy-de-Dôme : vos photos de morsure de tique étudiées à la loupe
Des équipes de l'INRA Auvergne-Rhône-Alpes et du CHU de Clermont-Ferrand ont lancé, depuis plusieurs semaines, une étude pour recenser les cas de maladie de Lyme dans les Combrailles. Pour cela, elles utilisent des photos envoyées par les personnes mordues. Intervenants : Séverine Barry Technicienne biologiste à l'INRA, Pascal Saint-Cricq Pharmacien à Saint-Gervais-d'Auvergne, Professeur Olivier Lesens Responsable du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU Gabriel Montpied et Gwenaël Vourc'h Responsable de l'unité épidémiologique des maladies animales et zonotioques de l'INRA  - France 3 Auvergne - Virginie Cooke, René Thevenot et Benoît Courtine


A lire aussi

Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus