La mère d'un élève lance une cagnotte pour climatiser l'école du CMI de Romagnat (63)

La cagnotte a dépassé les 700 euros.  / © Capture / France 3 Auvergne
La cagnotte a dépassé les 700 euros. / © Capture / France 3 Auvergne

La mère d'un enfant accueilli au Centre Médical Infantile de Romagnat (63) a décidé de lancer une cagnotte sur internet pour financer la climatisation des salles de classe de l'établissement. Elle a déjà récolté plus de 700 euros.

Par FG

Lorsqu'elle va chercher son fils au Centre Médical Infantile de Romagnat (63), Cécile Anger a constaté qu'il faisait parfois très chaud dans les salles de classe. "Il y a 10 jours de cela, avec 28 degrés dehors, il faisait 30 dedans et cette semaine avec 35 dehors, ce sera sans doute encore plus."

Le centre qui accueille 166 patients dispose bien de locaux climatisés (une ou deux pièces au minimum par service selon la direction), mais l'école intégrée n'est pas équipée. "C'est déjà pénible en tant que bien portant" poursuit Cécile Anger. "Pour ces enfants qui ont en plus des corsets ou des équipements médicaux, c'est encore plus dur".

La direction de l'établissement a conscience du problème. "L'école fermant pendant les mois d'été, on n'avait pas trop ce souci mais c'est vrai qu'on a des vagues de chaleur de plus en plus précoces" admet Ivan Raucroy, le directeur du CMI. Il applique pour l'instant les mesures de bons sens en période de canicule : "on baisse les stores le jour et on ouvre la nuit."

Cécile Anger souhaiterait aller plus loin avec l'installation d'une climatisation mais elle sait que les finances de l'association qui gère le centre ("Les Enfants des Cheminots", une association privée à but non lucratif) ne sont pas extensibles à volonté. "J'ai contacté des spécialistes. Il faudrait 3 climatiseurs qui coûtent 3.000 à 3.500 euros chacun, ce qui représente un budget de 10.000 euros au total. L'association qui gère le centre est déjà en train de refaire les bâtiments, donc je me suis dit qu'il fallait les aider." Elle a donc décidé de créer une cagnotte sur internet pour récolter des fonds. 

Cécile Anger a mis au courant Ivan Raucroy qui n'est pas contre, au contraire. "Nous avons l'habitude de recevoir des dons. Ils nous permettent d'avancer car il s'ajoutent à notre budget" (celui-ci, d'environ 18 millions d'euros sert principalement à financer le fonctionnement de l'établissement et pour près de 80 % à payer la masse salariale) "Les dons nous permettent de financer les activités en plus ou les matériels supplémentaires."

Si la décision est prise de mettre en place la climatisation, il faudra cependant attendre car des études techniques seront nécessaires avant l'installation.


Sur le même sujet

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus