Les punaises envahissent les lits de Clermont-Ferrand

En 2017 près de 1000 signalements ont été enregistrés, contre une centaine en 2016. / © France 3 Auvergne
En 2017 près de 1000 signalements ont été enregistrés, contre une centaine en 2016. / © France 3 Auvergne

Les punaises de lit sont devenues un véritable enjeu de santé publique à Clermont-Ferrand. Comment se développe cette petite bestiole, et qu'est-ce qui est mis en place par la Mairie ?

Par Aurélie Albert

Les sociétés privées accumulent les interventions dans les appartements et les maisons de Clermont-Ferrand. Equipés, les agents désinfectent les lieux. « Ca peut aller jusqu’à 500 œufs par semaine, explique Richard Desmond, prestataire. Le problème c’est que si vous l’écrasez, et que même si vous avez traité l’appartement, il suffit d’une seule femelle pour que ça se reproduise et que ça se multiplie, ça va très vite ».

Afin d’éradiquer les nuisibles il faut 3-4 passages en moyenne, mais parfois ça ne suffit pas. « C’est extrêmement difficile à éradiquer, on en est à arracher les papiers peints pour neutraliser les nidifications, continue Richard Desmond. On arrache aussi les moquettes, on est obligés de mettre les appartements et les maisons à nu et d’évacuer tout ce qui est mobilier, ce qui a été souillé. »

Ce sont près de 1000 signalements qui ont été enregistrés en 2017 contre une centaine en 2016
« Ce qui aiderait beaucoup les municipalités, c’est que les services de l’Etat fassent un peu plus d’information auprès de la population, évoque Monique Bonnet, 3ème adjointe à la Mairie de Clermont. Pour que les gens touchés par ce phénomène puissent réagir ».

Le parasite peut provoquer des allergies et des démangeaisons mais il n’est pas vecteur de maladies.

Les punaises de lit plus nombreuses à Clermont-Ferrand
Les punaises de lit sont devenues un véritable enjeu de santé publique à Clermont-Ferrand. Comment se développe cette petite bestiole, et qu'est-ce qui est mis en place par la Mairie ? Intervenants : Richard Desmond, prestataire ; Monique Bonnet 3ème adjointe à la Mairie de Clermont. - Reportage : Mirna Kilama, Christophe Jouvante et Amélie Desprès

 

Sur le même sujet

La boxe de rue initiée à Issoire (Puy-de-Dôme)

Près de chez vous

Les + Lus