La race Limousine fait sa place dans le Puy-de-Dôme

C'est la 2ème race allaitante (à viande) française en termes d'effectifs et la première pour son activité à l'export. La race Limousine est à l'honneur du Sommet de l'élevage, du 4 au 6 octobre 2017, où elle organise son concours national. / © MARCEL MOCHET / AFP
C'est la 2ème race allaitante (à viande) française en termes d'effectifs et la première pour son activité à l'export. La race Limousine est à l'honneur du Sommet de l'élevage, du 4 au 6 octobre 2017, où elle organise son concours national. / © MARCEL MOCHET / AFP

La race Limousine est à l'honneur du Sommet de l'élevage, du 4 au 6 octobre 2017, où elle organise son concours national. En parallèle, une exploitation du Puy-de-Dôme accueille une centaine d'animaux venus d'élevages auvergnats et lozériens. Rencontre avec l'un des éleveurs de cette exploitation.

Par Sandrine Montero

Devant l’objectif, Hannibal fait bonne figure. Docile, le taureau aime se faire brosser. Et ce n'est pas la seule de ses qualités. Acheté à la station nationale de Lanaud, en Haute-Vienne, pour transférer sa génétique au cheptel, l'animal présente une belle ligne de dos avec beaucoup de muscles et une bonne largeur de bassin...


La Limousine : deuxième race allaitante (à viande) française en termes d'effectifs et la première pour son activité à l'export. / © A. Martinez / France 3 Auvergne
La Limousine : deuxième race allaitante (à viande) française en termes d'effectifs et la première pour son activité à l'export. / © A. Martinez / France 3 Auvergne



Implanté à l'est d'Issoire, Ludovic Boyer gère avec son associé un troupeau d'environ 140 animaux, dont 80 vaches. Tous inscrits au Herd Book Limousin. Il a aussi une quarantaine de génisses à l'engraissement. La Limousine, une race qu'il apprécie pour ses qualités maternelles.

L'éleveur met aussi en avant les aptitudes bouchères. Qualité, rendements, débouchés... Du veau de lait à la vache de réforme, la Limousine se commercialise à tous les âges. Ces atouts lui ont permis de se développer en Auvergne, explique la filière.

« En 1988, on avait environ 4.500 vaches limousines sur l’Auvergne. Aujourd’hui, on en a 55.000 » se félicite Nicolas Restituito, Technicien Race Limousine au Herd Book Limousin. Et d’ajouter : « La limousine a conquis toute la France et même une grande partie du monde aujourd’hui ».

Dans le berceau des Charolaises et des Salers, la Limousine arrive encore derrière, au coude à coude avec l'Aubrac. Mais la race entend profiter du sommet de l'élevage pour promouvoir son schéma de sélection. L'exploitation accueille durant trois jours une centaine de bêtes issues de 35 élevages. Une vitrine génétique au sein de laquelle Hannibal bien sûr a déjà sa place.

La race limousine fait sa place dans le Puy-de-Dôme
C'est la 2e race allaitante (à viande) française en termes d'effectifs et la première pour son activité à l'export. La race Limousine est à l'honneur du Sommet de l'élevage, du 4 au 6 octobre 2017, où elle organise son concours national. En parallèle, une exploitation du Puy-de-Dôme accueille une centaine d'animaux venus d'élevages auvergnats et lozériens. Intervenants : Ludovic Boyer, Eleveur associé dans une SCEA à Aulhat-Saint-Privat / Nicolas Restituito, Technicien Race Limousine Herd Book Limousin / France 3 Auvergne - S. Montero / A. Martinez / P. Raclet

 

Sur le même sujet

Ardèche : des randos-santé organisées pour des personnes malades ou convalescentes

Près de chez vous

Les + Lus