Le Conseil constitutionnel invalide le vote des électeurs de La Chapelle-sur-Usson (63)

Le Conseil Constitutionnel a proclamé, mercredi 10 mai, les résultats de l’élection présidentielle. Il a décidé d’annuler le vote du second tour des électeurs de la commune de La Chapelle-sur-Usson, dans le Puy-de-Dôme. / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Le Conseil Constitutionnel a proclamé, mercredi 10 mai, les résultats de l’élection présidentielle. Il a décidé d’annuler le vote du second tour des électeurs de la commune de La Chapelle-sur-Usson, dans le Puy-de-Dôme. / © Lionel BONAVENTURE / AFP

Le Conseil constitutionnel a proclamé, mercredi 10 mai, les résultats de l’élection présidentielle. A La Chapelle-sur-Usson, dans le Puy-de-Dôme, les suffrages du 2nd tour ont été annulés. Il est reproché au bureau de vote d’avoir mis des bulletins blancs à la disposition des électeurs.

Par Kamel Tir

A La Chapelle-sur-Usson, dans le Puy-de-Dôme, au second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen était arrivée en tête avec 23 votes. Emmanuel Macron en avait obtenu 18. Quarante-et-un suffrages qui n’ont pas été pris en compte dans l’élection. En effet, le Conseil Constitutionnel a invalidé, mercredi 10 mai, le vote de La Chapelle-sur-Usson. La raison : la présence de bulletins blancs déposés dans le bureau de vote.

Ainsi lors de la proclamation des résultats de l’élection du Président de la République il est précisé que : « des bulletins blancs étaient déposés sur la table à l'entrée de la salle de scrutin à côté des bulletins de vote des deux candidats, en méconnaissance des dispositions de l'article L. 58 du code électoral. La présence de documents autres que les bulletins de vote des candidats constitue une irrégularité de nature à influencer les électeurs et à porter atteinte à la sincérité du scrutin. Dans ces conditions, il y a lieu d'annuler l'ensemble des suffrages ».

A La Chapelle-sur-Usson, les votes blancs représentaient 27,87% des suffrages soit 17 bulletins sur les 61 mis dans l’urne. Suite à la décision du Conseil Constitutionnel, ce sont finalement tous les bulletins qui sont devenus des votes nuls.
 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Anthony Lopes affiche sa confiance envers B. Genesio

Près de chez vous

Les + Lus