La créosote : vers un nouveau scandale sanitaire ?

La créosote: vers un nouveau scandale sanitaire ?
Intervenants: Rémi Coupat, Elu du CHSCT RTE / Christophe Berassen, Directeur de la maintenance RTE en Auvergne-Rhône-Alpes / Serge Audouard, Secrétaire du CHSCT RTE Auvergne-Rhône-Alpes - C. Fallas / B. Lebret / O. Martinet

Quelles sont les conséquences de l’utilisation de la créosote sur la santé ? Le Comité d’hygiène et de sécurité du réseau de transport d’électricité d’Auvergne a demandé une expertise à l’entreprise. Cette dernière a refusé. La justice est saisie.

Par Claude Fallas


Le 11 avril, la direction de RTE, réseau de transport d'électricité, conteste au tribunal une demande d'expertise formulée par les membres de son CHSCT, le  comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Au cœur de ce litige, un produit chimique : la créosote... Une substance qui recouvre tous les poteaux en bois du réseau de distribution d'électricité. La créosote qui est reconnue cancérigène depuis quelques années...

Il est facile de passer devant sans les voir, tant ils sont ancrés dans le décor.... Ces poteaux de bois qui permettent de soutenir les lignes électriques ou téléphoniques par exemple.... Des poteaux que l'on pourrait croire écologiques... Des poteaux qui inquiètent aujourd'hui ceux qui travaillent dessus, ceux que l'on appelle les lignards.

La créosote est composée de plusieurs huiles de goudrons de bois, de charbons ou de différentes plantes. Elle permet la conservation, dans le temps, des poteaux en bois.

La créosote, une substance aujourd'hui classée cancérogène, mais à laquelle ces employés du réseau de transport électrique sont exposés au quotidien, et surtout en été lorsque, sous l'effet de la chaleur, elle se liquéfie de nouveau....

L'été, sous l'effet de la chaleur, la créosote se liquéfie. / © C. Fallas
L'été, sous l'effet de la chaleur, la créosote se liquéfie. / © C. Fallas



Sauf que depuis quelques années, leur inquiétude grandit. En 2013, leur hiérarchie leur impose tout à coup le port d'une combinaison chimique pour travailler sur ces poteaux. Une date qui correspond à la première condamnation de la SNCF pour faute inexcusable concernant l'usage de créosote.... Dans le Tarn-et-Garonne, un agent de la SNCF, atteint d’un cancer, avait, en effet, réussi à faire condamner son employeur devant le tribunal des affaires de Sécurité sociale. La justice avait reconnu que l’usage de la créosote était à l’origine de sa maladie professionnelle. Une décision confirmée en appel.


Mais l'inquiétude des salariés va bien au-delà des plaques rouges et des yeux irrités : des résultats d'analyses toxicologiques révèleraient des taux élevés de produits toxiques dans leur sang et leurs urines...  Et par-dessus tout, ces 3 dernières années, 4 des leurs collègues sont décédés de cancers foudroyants


Aujourd'hui, les élus du CHSCT réclament une expertise pour connaître les risques et les conséquences que ce contact prolongé avec la créosote peut avoir sur leur santé.... Une expertise refusée par la direction, qui minimise le nombre d'interventions.
Les représentants du personnel se voient refuser cette expertise au prétexte que leur périmètre doit se limiter exclusivement à l’établissement d’Auvergne-Rhône-Alpes de RTE.  Les membres du CHSCT, eux, veulent ouvrir cette expertise aux ex-EDF (RTE et Enedis) de la toute France.

En France, sur les 280 000 pylônes du réseau RTE, seuls 6.000 sont des poteaux en bois créosotés...  Mais 80% d'entre eux sont installés en Auvergne et dans le Forez.



Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus