États-Unis : une chaîne de magasins tente (en vain) de placer les fromages auvergnats sur une carte

Selon la carte de la chaîne américaine Whole Foods Market, la fourme d'Ambert serait originaire d'Agen (à gauche). Elle est bien sûr fabriquée dans la région du Livradois comme à Saint Bonnet-le-Courreau (à droite) dans la Loire. / © @Mi_Ka/Twiiier et Claude Essertel/Maxppp
Selon la carte de la chaîne américaine Whole Foods Market, la fourme d'Ambert serait originaire d'Agen (à gauche). Elle est bien sûr fabriquée dans la région du Livradois comme à Saint Bonnet-le-Courreau (à droite) dans la Loire. / © @Mi_Ka/Twiiier et Claude Essertel/Maxppp

La fourme d'Ambert, originaire du Sud-Ouest ?! C'est du moins ce qu'affirme une carte de la chaîne américaine Whole Foods Market, qui a tenté - avec beaucoup d'erreurs - de montrer à ses clients la localisation des AOP sur une carte de France. Raté !

Par Valentin Pasquier

Il y a meilleur moyen de valoriser les produits français. Le 4 septembre, un utilisateur du réseau social Twitter tombe nez à nez sur une affiche suprenante dans un magasin la chaîne de supermarchés américaine Whole Foods Market. Celle-ci présente, sur une carte de France, des localisations totalement fausses des fromages d'appellation d'origine controllée (AOP).

L'affiche vante par exemple les mérite du Bleu d'Auvergne, qui - comme son nom l'indique - serait fabriqué dans le Toulonnais, ou de la fourme d'Ambert, produit phare des alentours d'Agen. On y apprend aussi que l'Ossau-Iraty est originaire de Nantes et le Camembert de Montpellier. Les Basques et Normands apprécieront.


Indifférents aux AOP ?


À Fournols, dans le Puy-de-Dôme, le directeur de la Société fromagère du Livradois a eu vent de l'histoire. Son entreprise commercialise la fourme d'Ambert, notamment en Amérique du Nord et pour Whole Foods Market, sous la marque L'or des Dôme, placée par erreur dans l'Agennais. La clientèle américaine représente 22% du volume des exportations de ce fromager.

« D'habitude, les distributeurs contactent nos agents en communication lorsqu'ils lancent ce genre de campagne promotionnelle, notamment pour placer les produits sur des cartes, affirme Didier Thuaire. Ici, ça n'a pas été fait, et ça montre leur réelle non-connaissance des terroirs et AOP français ».

La publication de cette carte, sans vérification préalable, témoigne surtout de l'indifférence de la chaîne à l'égard des AOP, labels liés à des régions bien précises. « Mais vu des États-Unis, savoir placer ces AOP sur le territoire français n'a pas vraiment d'importance. Comme nos vins, nos fromages sont des symboles du haut de gamme français. Le but de cette affiche, c'est simplement de montrer que les produits viennent de France ». Et c'est finalement ce qui importe au consommateur américain.

La publication de cette carte sur le réseau social a nourri des débats passionnés, notamment de la part d'internautes français héberlués par ces approximations géographiques. La chaîne agroalimentaire, précurseur du bio aux États-Unis et propriété depuis juin du géant de la distribution Amazon, a annoncé via Twitter que cette affiche allait être corrigée.





Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus