Législatives 2017. Revers historique pour le PS en Auvergne, Pirès-Beaune seule rescapée

Députée sortante de la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme Christine Pirès-Beaune a réussi à résister à la vague LREM. Avec 63,21% des suffrages exprimés elle est la seule députée socialiste en Auvergne. / © Thomas Padilla/MAXPPP
Députée sortante de la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme Christine Pirès-Beaune a réussi à résister à la vague LREM. Avec 63,21% des suffrages exprimés elle est la seule députée socialiste en Auvergne. / © Thomas Padilla/MAXPPP

Christine Pirès-Beaune est la seule candidate socialiste à être réélue député en Auvergne. Tous les autres candidats du parti ont été éliminés et n’ont pas résisté à la vague de La République en Marche. Un revers historique pour le parti socialiste. 

Par Virginie Cooke

Comme au niveau national,  le parti socialiste a également été submergé par la vague macroniste en Auvergne. Le revers est historique, une seule candidate a réussi à maintenir la tête hors de l’eau : Christine Pirès-Beaune qui a été réélue dans la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme. Tous les autres candidats socialistes ont été éliminés dès le premier tour des élections législatives. 

7 députés socialistes en 2012, une seule en 2017

Aujourd’hui, il n’y a plus qu’une seule députée socialiste auvergnate à l’Assemblée nationale. C’est un coup de massue pour le parti à la rose, une débâcle électorale. Le PS a perdu de nombreux bastions comme la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme.

En 2012, l’Auvergne comptait 7 députés socialistes ou apparentés. Il y avait 3 élus dans le Puy-de-Dôme (Odile Saugues dans la 1ère circonscription, Christine Pirès-Beaune dans la 2ème et Jean-Paul Bacquet dans la 4ème), 3 dans l’Allier (Guy Chambefort dans la 1ère circonscription, Bernard Lesterlin dans la 2ème et Gérard Charasse du parti radical de gauche dans la 3ème), et enfin un député dans le Cantal (Alain Calmette dans la 1ère circonscription).

Un score historiquement bas 

Ce mauvais score du parti socialiste contraste avec la dynamique positive engrangée ces dernières années en Auvergne, en particulier dans le Puy-de-Dôme et dans l’Allier. Le PS n’avait pas cessé de gagner des sièges supplémentaires d’élection en élection.

En 2007, sur les 12 députés auvergnats, 6 d’entre eux étaient socialistes ou apparentés. Dans le Puy-de-Dôme : Odile Saugues, Alain Néri, Jean-Paul Bacquet, Guy Chambefort, Bernard Lesterlin, Jean Malot.

Lors des élections législatives de 2002, seuls 3 députés socialistes avaient remporté un siège, seulement dans le Puy-de-Dôme (Odile Saugues, Alain Néri et Jean-Paul Bacquet).

Nombre de députés socialistes ou apparentés  lors des précédantes élections législatives en Auvergne:
2017 : 1 députée 
2012 : 7 députés 
2007 : 6 députés 
2002 : 3 députés

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Page sortir du 13 octobre 2017

Près de chez vous

Les + Lus