Le service des urgences de Riom (63) au bord de la crise

Les urgences de l'hôpital de Riom sont sous tension / © R. Thévenot - France 3 Auvergne
Les urgences de l'hôpital de Riom sont sous tension / © R. Thévenot - France 3 Auvergne

Les urgentistes de Riom tirent la sonnette d’alarme. Ils dénoncent des locaux inadaptés, un manque de personnel et des difficultés pour faire fonctionner le service.  La livraison d'un nouveau bâtiment ne devrait pas arriver avant 2020. 

Par Cyrille Genet

Le service des urgences de l’hôpital de Riom dans le Puy-de-Dôme est au bord de la crise. Les locaux sont inadaptés et exiguës.  Lorsque toutes les chambres sont occupées, les soignants n’ont pas d’autre choix que d’installer des brancards dans le hall d’entrée, dans la salle des pompiers ou dans les couloirs.

Les salariés du CHU dénoncent également le manque de personnel. Pourtant des accords de coopération ont été signés avec le CHU de Clermont-Ferrand.

« La direction générale du CHU qui est la tête du file du groupement hospitalier territorial ne joue pas son rôle et ne donne pas  suffisamment de médecins urgentistes pour couvrir cette activité à l’hôpital de Riom. Mais peut-être aussi que les urgences sont dans un tel état qu’il y a très peu de médecins qui ont envie de travailler dans ce service-là », déclare Jacques Cocheux, secrétaire général CGT santé.

Des travaux débuteront en 2018 



La direction de l’hôpital de Riom n’arrive pas à pourvoir deux postes de médecin. En parallèle, les malades sont de plus en plus nombreux à devoir être hospitalisés. Des travaux devraient bientôt démarrer pour agrandir le service.

"Le service des urgences est manifestement étriqué et la caractéristique est d’abord l’exiguïté ce qui rime avec promiscuité malheureusement. Nous espérons mettre la grue pour reconstruire sur les dernières semaines de l’année 2018, cela représenterait entre 21 et 24 mois de travaux. Le nouveau service d’urgence devrait être inauguré en 2020", explique, Régis Thual, le directeur délégué de l’hôpital de Riom.

Les urgences de Riom (63) en souffrance
Le service des urgences de l’hôpital de Riom dans le Puy-de-Dôme est en surchauffe. Locaux inadaptés, personnels en sous-effectif, nouvelles demandes des patients… La Livraison d’un nouveau bâtiment n’arrivera qu’en 2020. Intervenants : Jacques Cocheux, secrétaire général CGT Santé 63 ; Régis Thual, Directeur délégué Hôpital de Riom. - Reportage : P. Félix, R. Thévenot. Montage : Q. Maury.

 

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus