Irma. Le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne dénonce de « graves dysfonctionnements »

André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme, a dénoncé l'"absence d'anticipation" du ministère des Armées face à l'ouragan Irma, évoquant de "graves dysfonctionnements", dans un courrier à l'attention de la ministre Florence Parly rendu public lundi 11 septembre. / © BERTRAND GUAY / AFP
André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme, a dénoncé l'"absence d'anticipation" du ministère des Armées face à l'ouragan Irma, évoquant de "graves dysfonctionnements", dans un courrier à l'attention de la ministre Florence Parly rendu public lundi 11 septembre. / © BERTRAND GUAY / AFP

Dans un courrier rendu public lundi 11 septembre et adressé à la ministre des Armées Florence Parly, le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne dénonce de "graves dysfonctionnements" et l'"absence d'anticipation" face à l'ouragan Irma.

Par AFP

l'Auvergnat André Chassaigne, chef de file des députés communistes, a dénoncé l'"absence d'anticipation" du ministère des Armées face à l'ouragan Irma, évoquant de "graves dysfonctionnements", dans un courrier à l'attention de la ministre Florence Parly rendu public lundi 11 septembre.
Dans ce courrier daté de dimanche, le député du Puy-de-Dôme salue au nom des élus de son groupe "les premières mesures prises en urgence absolue par le ministère de l'Intérieur et les autorités locales, avec la mobilisation rapide des moyens civils", suite au passage de l'ouragan.

1000 tonnes de fret et de vivres


Mais, écrit-il à Mme Parly, "je ne porte pas la même appréciation sur l'action de votre ministère, notamment sur l'engagement de notre Marine nationale qui est très en dessous de ses possibilités opérationnelles et logistiques".
"Nous pouvons en effet nous interroger légitimement sur la lenteur et la faiblesse du déploiement de notre flotte", ajoute l'élu, membre de la commission de la défense de l'Assemblée, réclamant à la ministre "des explications sur ces graves dysfonctionnements".

Dans un communiqué, Florence Parly a indiqué de son côté que "dans un contexte de fort engagement des Armées sur plusieurs théâtres d'opérations", son ministère "a réorienté de nombreux moyens pour les besoins des populations de Saint-Martin et Saint-Barthélemy".

Elle liste les moyens déployés, notamment aériens, et ajoute que le BPC Tonnerre (Bâtiment de projection et de commandement) "est en mesure d'appareiller dès mardi de Toulon". Il "apportera notamment quatre hélicoptères supplémentaires" et "des moyens lourds du Génie pour participer aux travaux de reconstruction", ainsi que "1000 tonnes de fret et de vivres", précise la ministre.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Le centre de formation de l'ETG vendu aux enchères

Près de chez vous

Les + Lus