Mon Auvergne : Benoît Barrès à Thiers

Benoît Barrès, éditeur Page centrale / © Jean Jazeix
Benoît Barrès, éditeur Page centrale / © Jean Jazeix

 Benoît Barrès a choisi de nous faire découvrir Thiers. Il vient d'y déménager sa maison d'édition "Page centrale". Comme à travers les livres qu'il publie, il a voulu montrer une ville avec son histoire et son patrimoine, loin des clichés. 

Par Béatrice Nguyen

Ce n'est pas un hasard si Benoït Barrès a tenu à nous faire découvrir Thiers. Depuis décembre 2015, il a quitté Clermont-Ferrand pour installer sa maison d'édition Page centrale dans la cité coutellière. Après cinq ans d'existence, Page centrale a fait sa place, avec une volonté d'être "une nouvelle maison d’édition coopérative de livres papier et numériques spécialisée sur le Massif central. Elle offre un espace d’expression aux artistes, auteurs, chercheurs et journalistes souhaitant apporter un regard contemporain et engagé sur tout ou partie du Massif central. Etre le témoin des dynamiques en cours localement, tout en permettant de mieux faire comprendre le monde, tel est son défi. Dans le panorama de l’édition de région, trop centrée sur le régionalisme, cela  nous semble être une originalité".

Il avoue aussi avoir un lien particulier  avec la ville car c'est justement à la coutellerie thiernoise qu'il avait consacré le tout premier livre édité par page centrale : Thiers, ateliers d'artisans couteliers.

Mon Auvergne : Benoît Barrès à Thiers
Benoît Barrès, vient de déménager sa maison d'édition "Page centrale" à Thiers . Il présente loin des clichés, une ville chargée d'histoire.  - Béatrice Nguyen, Jean Jazeix, Cédric Munro, Didier Robert.

 

Sur le même sujet

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus