Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Qualité de l'eau à Vif en Isère : l’inquiétude perdure malgré les analyses de l'ARS

Vif : l'inquiètude perdure
Intervenants : Corinne Caterina, Préparatrice en pharmacie; Guy Genet, Maire de Vif; Karine Maurinaux, Collectif eau à Vif; Christophe Ferrari, Président de la METRO - France 3 Alpes

Au printemps dernier, une grande partie des habitants de Vif, dans l'Isère, étaient atteint de gastro-entérite après la pollution de la source alimentant la commune. Depuis la rentrée scolaire, 25 élèves du collège Massegu sont tombés malades, et les habitants s'inquiètent à nouveau

Par France 3 Alpes

Dans un communiqué, Grenoble Alpes Métropole indique que les dernières analyses réalisées par l'ARS, l'agence régionale de santé, "concluent à la conformité de l’eau potable distribuée sur les communes alimentées par la source de l’Echaillon et notamment celle de Vif."

Quelques jours après la rentrée, 25 collègiens ont présenté des symptômes de gastro-entérite. Inquiète, l'infirmière scolaire a alerté l'Agence Régionale de Santé qui a mené l'enquête, et épondu qu'il s'agissait d'un épisode normal de gastro-entérite, banal à cette saison. 

Pourtant, les habitants du village ont du mal à y croire, comme ceux regroupés au sein du collectif "Eau à vif".

Pour que Vif soit alimenté par une autre source, il faudra attendre juillet 2018, via l'eau du DRAC. En attendant, de nombreux habitants de Vif préfèrent consommer de l'eau en bouteille .

A lire aussi

Sur le même sujet

Bessans cherche familles pour éviter fermeture classe

Près de chez vous

Les + Lus