La région Auvergne-Rhône-Alpes veut développer le tourisme dans le Cantal et le Puy-de-Dôme

© France 3 Auvergne - Claude Bernard
© France 3 Auvergne - Claude Bernard

Deux conventions ont été signées jeudi 20 juillet entre la région et les départements du Cantal et du Puy-de-Dôme pour développer le tourisme. Le partenariat va durer 3 ans.

Par Marc Taubert

Au Lioran, ce jeudi 20 juillet matin, la météo capricieuse n'a pas permis de rejoindre les sommets pour admirer le panorama mais n'a pas empêché la région et le département de signer une convention sur le développement touristique du Cantal et du Puy-de-Dôme.

Des secteurs importants pour l'économie des départements. Dans le Puy-de-Dôme, 8.900 emplois dépendent du tourisme. Dans le Cantal, ce sont 2.200 emplois existants. Cela représente 9% des emplois touristiques dans la région.

Le partenariat bénéficiera notamment à la station cantalienne de sports d'hiver :

"Jusqu'à maintenant, on a développé le domaine skiable, on a amélioré les capacités d'accueil du domaine. Il faut passer à la capacité supérieure en augmentant les capacités d'accueil", affirme Hervé Pouno, directeur de la station du Lioran.

Désormais le plan de développement touristique de la région passe par la signature de conventions avec l'ensemble des départements.

Activités de pleine nature, tourisme itinérant et grandes randonnées, diversification touristique de la montagne, thermalisme santé, gastronomie et œnotourisme : sur tous ces thèmes les  compétences seront partagées et chaque collectivité a un rôle bien défini.

"On a décidé de dire clairement qui ferait quoi pendant la durée de ce mandat. On ne décide pas seul et donc quand le département nous dit : on veut appuyer fortement sur le Lioran ou sur le Puy Mary, la région dit banco", explique Nicolas Daragon, vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, délégué au tourisme et au thermalisme.

Et de poursuivre : "Si le département le décide, c'est que c'est judicieux, et pour nous, ce sont des sites d'attractivité touristiques puissants, créateurs de richesse, d'emplois et d'activité."

Promotion, investissements, tout ce qui contribue au développement touristique du Cantal intéresse bien évidemment ceux qui ont choisi d'exercer une activité liée au tourisme dans le département.

La moitié des départements sur les 12 que compte l'Auvergne-Rhône-Alpes ont signé avec le Conseil régional une convention en faveur du développement touristique.

Sur le même sujet

Menace de fermeture de la librairie Chemain à Voiron

Près de chez vous

Les + Lus