Drame de Pontcharra-sur-Turdine : la garde à vue du père prolongée de 24 heures

POint presse du procureur de la République de Villefranche-sur-Saône, Grégoire Dulin. 30/5/16
 / © France 3 RA
POint presse du procureur de la République de Villefranche-sur-Saône, Grégoire Dulin. 30/5/16 / © France 3 RA

Le père de famille, soupçonné d’avoir tué son ex-compagne dimanche matin à Pontcharra-sur-Turdine dans le Rhône, a été placé en garde à vue pour "homicide volontaire avec préméditation". Elle a été prolongée de 24h. Il devrait être déféré devant le parquet de Lyon mardi.

Par dm

Le père, 45 ans, est assureur près de Lyon. La mère, 39 ans, était fonctionnaire et travaillait au conseil régional. Les enfants étaient scolarisés à l'école du village de Pontcharra-sur-Turdine. Le couple était séparé depuis une dizaine de jours et se déchirait au sujet de la garde de leurs trois enfants âgés de 5 , 6 et 10 ans. Ces derniers, qui ont fait l'objet d'une alerte enlèvement, ont été retrouvés dimanche soir, en bonne santé, au domicile de leur tante, à Villeurbanne, peu de temps après le déclenchement de l’alerte. Ils ont été pris en charge dans une structure médicalisée.

Leur père s'est livré spontanément dimanche soir à la gendarmerie de Tarare, une heure après le lancement de l'alerte enlèvement et la diffusion de sa photo. Sans casier judiciaire, il "a reconnu avoir porté des coups" à son épouse "à l'aide d'un objet contondant", qui "pourrait être un morceau de bois d'un mètre environ de long, retrouvé sur la scène de crime", selon le le procureur de la République de Villefranche-sur-Saône, Grégoire Dulin. La victime avait quitté le domicile conjugal le 19 mai 2016 et en avait informé deux jours plus tôt les services de police de Lyon par une main courante "pour acter cette séparation". "Dans cette main courante, elle indiquait, sans plus de précisions, qu'elle avait été victime de violences dites psychologiques et évoquait un fait de violence physique qui s'était déroulé il y a sept ou huit ans", a précisé le magistrat. Elle n'avait jamais déposé plainte pour ces faits. Son corps a été retrouvé dimanche matin au domicile de son ex-compagnon. 

Le point sur l'enquête ce lundi soir

Drame de Pontcharra-sur-Turdine : le point sur l'enquête ce lundi soir
la garde à vue du père prolongée de 24 heures - reportage E.Rosso / P.Perrel / A.Gavin - 30/5/16 - France 3 RA

 

Sur le même sujet

A Montbrison (Loire), la commune veut revitaliser son centre-ville

Actualités locales

Les + Lus